• Le Jour des corneillesRéalisateur : Jean-Christophe Dessaint
    Inspiré du roman de: Jean-François Beauchemin
    Studio : Finalement

    Année de production : 2011
    Nationalité : Franco-belge, canada, Luxembourg

    Résumé : Le fils Courge vit au cœur de la forêt, élevé par son père, un colosse tyrannique qui y règne en maitre et lui interdit d'en sortir. Ignorant la société des hommes, le garçon grandit en sauvage, avec pour seuls compagnons les fantômes placides qui hantent la forêt. Jusqu'au jour où il sera obligé de se rendre au village le plus proche et fera la rencontre de la jeune Manon...

    Mon avis : Un film d'animation français dont je n'avais jamais entendu parlé !  Globalement les décors m'ont beaucoup plus, les personnages sont atypiques et l"histoire reste malheureusement ce qui fait défaut au film. Nous suivons un jeune garçon maigrichon qui voit en secret des créatures que son père déteste et qui donnent l'impression d'être les sages de la forêt. Ce sont des animaux vêtus comme des humains et qui ne parlent pas. Le fils Courge aime passer du temps avec eux mais on ignore pourquoi. Tout ce quotidien se voit chambouler un soir d'orage où son père a un accident obligeant son fils (qui n'a pas de prénom) à sortir de la forêt pour trouver de l'aide. Le hic, c'est que son père lui a toujours enseigné qu'ils étaient les derniers hommes sur terre et que tous ceux qui s'aventurent hors des bois disparaissent... Un choc des cultures très amusant va s'en suivre et va aussi nous permettre d'aborder le passé de cette famille sauvage... Globalement l'histoire est bien il manque juste un petit quelque chose pour que ce monde enchanté nous émerveille vraiment. Elle aborde le deuil, le retour aux sources mais voilà, comme souvent dans l'animation française il me manque un petit truc pour me convaincre. Cela dit, j'ai trouvé que ce film avait quant même une grande profondeur et une certaine dureté que l'on voit rarement dans un film pour enfant (français j'entends).


    1 commentaire
  • Réalisateur : Chris Wedge et Carlos Saldanha
    Scénario : Michael Berg et Michael J. Wilson
    Studio : Twentieth Century Fox et Blue Sky Studios
    Autres volumes de cette série : L'Âge de Glace 2 ; Le Temps des dinosaures ; La Dérives des continents ; Les Lois de l'univers

    Année de production : 2002
    Nationalité : USA

    Résumé : Il y a vingt mille ans, à l'aube de l'ère glaciaire, trois créatures particulièrement mal assorties se retrouvent liées par un caprice du destin. Sid, un paresseux gouailleur et poltron, Manfred, un gigantesque mammouth solitaire et grognon, et Diego, un sinistre tigre aux dents de sabre, font équipe, bien malgré eux, pour ramener un bébé humain dans sa tribu.
    Lors de leur long et périlleux voyage, le trio affrontera glaciers, avalanches et torrent de lave, et surtout ils rencontreront Scrat, un écureuil (à moins que ce soit un rat) particulièrement barjo.

    Mon avis : Je me souviens encore la première fois où j'ai vu L'Age de glace, c'était au cinéma pendant les vacances d'été et jusqu'à présent ma vie de petite fille était habituée aux Disney et au Voyage de Chihiro ! Autant vous dire que c'était un dépaysement total pour mon plus grand plaisir, cette série qui se décline maintenant en véritable saga est un paru réussi pour la Twentieth Century Fox avec des personnages hauts en couleur et surtout le contexte ! Première fois où un dessin animé se déroule pendant la préhistoire. Bref un succès que je trouve justifié tant par l'histoire émouvante et les nombreux clins d’œils à des films et personnages actuels qui ont fait notre culture. Côté graphique, on sent nettement le côté 3D qui en temps normal ne me plairait pas mais dont il est impossible de résister face aux gags qui rythme l'histoire bref une bonne surprise maintenant culte et qui fait partie des rares films d'animation dont les suites ne m'ont pas du tout déçues !


    votre commentaire
  • ZootopieRéalisateur : Byron Howard et Rich Moore
    Scénariste : Jared Bush
    Studio : Walt Disney

    Année de production : 2016
    Nationalité : USA

    Résumé : Zootopia est une ville qui ne ressemble à aucune autre : seuls les animaux y habitent ! On y trouve des quartiers résidentiels élégants comme le très chic Sahara Square, et d’autres moins hospitaliers comme le glacial Tundratown. Dans cette incroyable métropole, chaque espèce animale cohabite avec les autres. Qu’on soit un immense éléphant ou une minuscule souris, tout le monde a sa place à Zootopia ! Lorsque Judy Hopps fait son entrée dans la police, elle découvre qu’il est bien difficile de s’imposer chez les gros durs en uniforme, surtout quand on est une adorable lapine. Bien décidée à faire ses preuves, Judy s’attaque à une épineuse affaire, même si cela l’oblige à faire équipe avec Nick Wilde, un renard à la langue bien pendue et véritable virtuose de l’arnaque …

    Mon avis : Pour une fois, c'est un bon Disney complètement différent de l'univers des princesses et des contes ! N'importe quel amoureux des animaux y trouvera sont compte grâce à une animation et des plans dynamiques et bien pensé pour nous faire vivre à cent à l'heure le quotidien de Judy. Judy est pleine de vie et donne beaucoup de pep's à l'histoire, même lorsqu'elle échoue elle nous contamine de sa bonne humeur et de ses idéaux de paix et de justice. Son arrivée à Zootopie, ville complètement artificielle qui permet aux proies et prédateurs de vivre en parfaite harmonie et dans leur habitat naturel. Tout est humanisé et reprend d'énorme cliché (personne ne se remettra du passage à la Préfecture avec Flash...) jusqu'à la mafia et le trafic en tout genre. Ce qui rend ce film si bon c'est d'abord qu'il y a une bonne intrigue et que cette dernière reste très universelle. En effet, l'arrivée de Judy dans cette si grande ville pour son premier travail est quelque chose par lequel on passe tous ce qui rend le film touchant et intéressant que l'on soit petit ou grand ! Un bon Disney qui m'a enchanté par ses rebondissements et toutes ses bouilles d'animaux tous plus à croquer les uns que les autres !


    votre commentaire
  • Budori, l'étrange voyageRéalisateur : Gisaburo Sugii
    D'après la nouvelle de  : Kenji Miyasawa
    Studio : Tezuka Production

    Année de production : 2012
    Nationalité : Japonais

    Résumé : Budori, un jeune chat courageux et intelligent, vit paisiblement avec ses parents bûcherons et sa petite soeur Neri dans la forêt de Tohoku.
    Un matin, un grand froid frappe la forêt, apportant misère et famine sur la maisonnée. Ses parents doivent quitter le foyer à la recherche de nourriture pour la famille. C'est alors que disparaît Neri.

    Mon avis : J'avais hâte de découvrir ce film très prometteur et pour une fois, et bien j'ai été très déçue ! D'abord, l'histoire, j'en attendais beaucoup car j'adore les contes de Kenji Miyasawa mais là je sais d'avance par le coté steampunk que c'est une très très libre adaptation... Et soyons honnête je n'ai rien compris au film ! Ce film a beau avoir des allures simplistes, il n'est pas du tout pour les enfants par sa dureté... La vie de Budori est marqué par des drames, la perte de ses parents puis de sa sœur enlevée par un mystérieux personnage tout droit sorti du monde des merveilles. Le jeune chat se retrouve alors à voyager et apprendre à vivre. Pourtant, sa vie ne va pas cesser d'être propulsée par moment dans un monde fantomatique où il croisera à nouveau cet étrange chat aux yeux brillants... J'aurais vraiment pu apprécier si la fin nous avez donné plus de réponses et quelques minutes supplémentaires de films... En effet, sans trop vous spoilez, la scène clés du film est trop brève et carrément coupée tant elle est inexplicable... Le graphisme était quant à lui intéressant mais surchargé d'effets 3D qui casse le côté merveilleux.
    En bref, une grosse grosse déception... Car au final, il n'y a pas vraiment d'histoire à part ce côté écologique qui se joint à l'histoire... Tant d'éléments auraient pu être exploités !


    votre commentaire
  • Réalisateur : Clyde Geronimi, Wolfgang Reitherman et Hamilton Luske
    D'après le roman de : Dodie Smith
    Studio : Walt Disney

    Année de production : 1961
    Nationalité : USA

    Résumé : Pongo et Perdita, deux magnifiques dalmatiens, ont un beau jour quinze bébés chiens. Leur joie et celle de leurs maîtres Roger et Anita serait sans ombre si l'infâme Cruella D'Enfer, ancienne camarade de classe d'Anita, ne convoitait les chiots pour leur fourrure...
    Un soir, Cruella décide de faire enlever tous les chiots dalmatiens de Londres - dont les 15 petits de Pongo et Perdita. Pongo mobilise ses amis et commence alors une expédition spectaculaire pour sauver les 99 chiots !

    Mon avis : Un de mes Disney préféré pour sa narration et cette histoire incroyable. ! Rien que le début du film et je suis aux anges... toute l'histoire est raconté d'un point de vue de chien !  Ensuite, le personnage de Cruella incarne vraiment le méchant par excellence ainsi que le plus gros pêché humain : la luxure ! Le sauvetage de ses petits chiens en passant par la radio des chiens fait beaucoup pensé au Radio Londres sous la seconde guerre mondiale. Encore un détails qui me fascine et rend le tout très beau et intéressant, Même une fois adulte on ne peut qu'adhérer aux descriptions des humains données par Pongo.

    Une très belle histoire qui malgré le temps n'a pas vieilli d'un pouce !


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique