• Au Royaume des aveugles

    Au Royaume des aveuglesAu Royaume des aveugles
    Felicia Yap
    Traduit de l'anglais par Thibaud Eliroff
    Harper Collins - 2018
    9791033900429

    Résumé éditeur : Le monde est divisé en deux catégories. Celle des Monos, qui peuvent se souvenir uniquement de la journée de la veille, et celle des Duos, capables de se remémorer deux jours entiers, la veille et l’avant-veille. Vous êtes une Mono, et un seul fil rouge vous relie au passé : votre journal intime. Chaque soir, vous y consignez les événements importants de votre journée. Chaque matin, votre journal vous rappelle qui vous avez été, qui vous avez aimé et ce que vous avez fait. Un jour, la police sonne à la porte. Le corps de la maîtresse de votre mari a été retrouvé dans la rivière. On vous annonce que c’est votre mari qui l’a tuée. Il y a 48 heures. Pouvez-vous faire confiance à la police ? À votre mari ? Et surtout, pouvez-vous vous faire confiance à vous-même ?

    Mon avis : Un polar d'anticipation dans un monde où passé 23 ans chaque individu perd toute capacité de mémoire passé la veille ou l'avant veille. De ce fait, une réel scission existe entre ce qu'on nomme les monos, jugés comme inférieurs intellectuellement parlant et le duo capable de se souvenirs des deux jours précédents. Seul chance de savoir ce qui nous est important : tout marquer sur son iDiary, la dernière invention de Steve Jobs. C'est au travers de quatre journaux que nous découvront tout. D'abord celui de Claire, une mono mariée à un écrivain duo qui se souvient qu'hier elle était complètement effondrée mais ignore pourquoi. Mark son mari qui voit son future carrière politique s'effondrer quand le cadavre de sa maitresse est repêché dans la rivière au bout de leur quartier. Hans, le flic chargé de l'enquête qui a également accès au journal de la victime et enfin une certaine Sophia, qui dit juste vouloir se venger de Mark. On est happé, dans ce mariage qui n'en ai plus qu'un en surface et où tout s'apprête à voler en éclat. La psychologie des personnages a son importance mais ce qui m'a le plus intéressé c'est la notion d'oubli. Que se passerai-t-il si l'on oublie d'y noter un fait volontairement ou pas... C'est le centre de ce polar qui m'a tenu en haleine car même si sur la fin on se doute de ce qui s'est passé,c'est tout le passé et la manière dont nos souvenirs le façonnent qui est important !

    « L'écorce des chosesC'est lundi que lisez-vous ? #96 »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :