• Soucoupes (One Shot)
    Obion et Arnaud Le Gouëfflec
    Glénat - 2015
    9782723499576

    Résumé éditeur : La Terre est ronde, mais la vie est plate...

    Mon avis : Un ovni d'humour où l'on suit un disquaire en pleine dépression, qui s'occupe de sa petite vieille. Ce dernier pète plus ou moins les plombs lorsque les extraterrestres deviennent les nouveaux alliés des terriens et que l'un d'eux entre dans sa boutique pour découvrir la musique. De quoi passer un bon moment et bien rire !


    votre commentaire
  • HabibiHabibi (One Shot)
    Craig Thompson
    Casterman - 2011
    9782203003279

    Résumé éditeur : Un récit onirique, érudit et sensuel à l'atmosphère orientale digne des Mille et Une Nuits.

    Mon avis : Un énorme pavé plein de magnifiques designs et écritures orientale. On voyage dans un monde où l'on a du mal à situer l'époque, esclavage et modernité y font bon ménage et tout le récit est plein d'ellipse temporelle et de saut dans le temps. C'est  l'histoire de deux esclaves, surtout centré sur elle, cette jeune fille qui connaitra un parcours hors du commun : vendue enfant, se prostituant pour se nourrir et incarnant peu à peu le trait d'une divinité pour les hommes, la foi et la religion sont très présentes à travers tout le récit sans pour ennuyer, on prend plaisir à le lire, quelle que soit notre religion je pense. Un bon moment à partager autour de ces deux vies ou plutôt de ses destins croisés avec une merveilleuse conclusion !


    votre commentaire
  • Le SculpteurLe Sculpteur (One Shot)
    Scott Mc Cloud
    Rue de Sèvres - 2015
    9782369811244

    Résumé éditeur:  En mal d'inspiration, David Smith, jeune sculpteur torturé se voit proposer un pacte qui lui permettra de réaliser son rêve d'enfant : sculpter ce qu'il souhaite à mains nues.

    Mais rien n'est éternel et tout à un prix. En échange de sa vie, il aura deux cents jours pour créer son Œuvre. Et il va le payer encore plus cher : au lancement du compte à rebours, il rencontre le grand amour... De quoi ébranler toutes ses certitudes.
    Une interprétation moderne, implacable et poétique du mythe de Faust.

     

    Mon avis : J'ai mis plusieurs jours à écrire cette chronique car il y a tant à dire sur cette œuvre...C'est une vrai claque pour moi qui m’intéresse à la bande dessinée depuis un an maintenant.
    Déjà, la narration est un réel plaisir, on ne sent pas les pages défilées même lorsqu'on a envie de haïr le principal protagoniste, lui hurler dessus de changer, de ne pas se focaliser que sur ce qu'il attend de l'art... Un vrai bonheur, réalisé par un grand nom puisque Scott McCloud a réalisé de nombreux ouvrages sur la bande dessinée. Ici, comme le dit la quatrième de couverture, David préfère vendre son âme pour réaliser ses meilleures œuvres possibles. Concentré avant tout sur un besoin puissant de reconnaissance, on vit avec lui l'expérience des premières œuvres, des refus à répétitions pour se sentir moins que rien puis rependre peu à peu pied...Rencontrer l'amour, mettre une amitié de longue date à rude épreuve... En plus simple, l'auteur nous raconte une vie. Si l'on connait en parti la fin (puisqu'il n'a qu'un nombre de jours limité pour accomplir ses œuvres) l'auteur arrive tout de même à nous surprendre avec les scènes finales. On suit une vie avec la perpétuelle question : jusqu'où peut-on aller pour réaliser nos rêves ?
    Côté graphisme, moi qui ne suis en général pas fan du deux couleur avec des traits épais, comme c'est souvent le cas dans la bande dessinée américaine, je vais être claire : j'ai pris mon pied à lire ce pavé de presque 500 pages, c'est une vrai merveille que je recommanderai encore et toujours je pense à tout mon entourage !


    votre commentaire
  • Belle-île en pèreBelle-île en père (One Shot)
    Patrick Weber et Nicoby
    Vents d'Ouest - 2015
    9782749307381

    Résumé éditeur :  Alors que " Au  premier regard " , feuilleton télévisé à succès, pulvérise les records d'audience et que sa cote de popularité est au plus haut, Vanessa Blue, la vedette principale, décide de partir faire un point sur sa carrière à Belle-Île, en Bretagne.

    Un lieu sauvage et isolé apparemment propice aux remises en questions puisque c'est ici que, plus d'un siècle auparavant, la grande Sarah Bernhardt était venue s'installer afin de se " confronter aux éléments " 

    Ce récit intimiste, nouvelle escale sur une île de Bretagne, est une touchante chronique matinée de mystère sur la quête d'identité, l'accomplissement de soi et le rapport à la célébrité, qui met en scène le destin parallèle de deux femmes, icônes de leur temps.

    Mon avis :Je l'ai lu par hasard, et franchement... si la quatrième m'avait un soupçon attirée (je me disais chouette il va y avoir un superbe parallèle ou mystère entre la venue de ses deux actrices) je me suis profondément ennuyée ! D'abord le graphisme trop sobre et épais à mon goût et l'histoire... plus plat tu meurs ! Il n'y a aucun rapport entre ces deux filles, juste pour l'une une histoire de famille mais c'est tout... Bref vous l'aurez compris je ne vous le recommande pas même si vous aimez la Bretagne.


    votre commentaire
  • Les Promeneurs sous la Lune (One Shot)
    Benoît Zidrou et Mai Erguza
    Rue de Sèvres - 2015
    9782369811053

    Résumé éditeur :  " Je suis un promeneur de la nuit, malgré moi. Un somnambule, si vous préférez.
    Vous croyez que je suis un cas à part, une exception ? Vous vous trompez. Regardez par la fenêtre et vous verrez : nous sommes des milliers, des millions !
    Des milliers, des millions à nous croire éveillés alors que nous sommes, en réalité, les somnambules de notre propre vie. "

    Une histoire drôle et  tendre pour tous les somnambules de la nuits.
     

    Mon avis : Après avoir lu Le Sculpteur, tout me semble fade et simpliste... Mais concernant cette histoire d'amour, et cette fameuse maladie invraisemblable qui me semble trop légère, je pense que cette histoire à le moyen de trouver son public. Pour ma part, graphisme comme scénario reste simple, amusant par moment mais trop dans la douceur pour mon goût...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique