• Le Sel de nos larmes

    Le Sel de nos larmesLe Sel de nos larmes
    Ruta Sepetys
    Traduit de l'américain par Bee Formentelli
    Gallimard Jeunesse - 2016
    9782280352949

    Résumé de quatrième de couverture :  Hiver 1945. Quatre adolescents. Quatre destins.
    Chacun né dans un pays différent.
    Chacun traqué et hanté par sa propre guerre.
    Parmi des milliers de réfugiés fuyant à pied vers la côte devant l'avancée des troupes soviétiques, quatre adolescents sont réunis par le destin pour affronter le froid, la faim, la peur, les bombes... Tous partagent un même but : embarquer sur le
    Wilhem Gustloff, un énorme naire promesse de liberté...
    Inspiré par la plus grande tragédie de l'histoire maritime, Ruta Sepetys lève le voile sur une catastrophe scandaleusement occultée de la Seconde Guerre mondiale, qui a fait au moins six fois plus de victimes que
    Titanic en 1912.

    Mon avis : J'avais dévoré Ceux qu'ils n'ont pas pu nous prendre avec beaucoup d'émotions, de larmes et de maux de ventre par ce sujet traité avec brio et réalisme quant à l'angoisse et l'horreur vécus par les déportés. Je me suis donc jetée sur ce nouveau roman de l'auteur qui aborde un drame maritime passé sous silence. C'est un roman à quatre voix qui m'a beaucoup moins pris aux tripes que son précédent. Nous suivons quatre jeunes personnes entrainées malgré elles dans cette guerre et forcées à l'exil. Deux allemands, une polonaise et une lituanienne avec un seul but : fuir par la mer pour rejoindre l'Allemagne ou n'importe quel endroit pourvu qu'il n'y ait ni russe ni danger de mort. Chacun porte son deuil et ses secrets avec lui et pourtant chacun va devoir faire équipe pour s'en sortir. Cet épais roman je l'ai dévoré mais avec moins d'avidité sur les trois cent premières pages qui ne sont que marches et exodes. La pluralité du roman m'a empêché de vraiment m'attacher à un personnage en particulier et pourtant la dernière partie m'a coupé le souffle comme son premier. En résumé une nouvelle aventure un cran en dessous de Ceux qu'ils n'ont pas pu nous prendre mais qui m'a quand même bien plus ! L'auteur réussie vraiment à nous mettre dans la peau de gens à l'avenir incertain et dont la seule chance de survie se résume à quitter ses origines voir les renier pour pouvoir s'en sortir...

    « Rentrée littéraire 2016Countrouble »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    2
    Books are amazing
    Dimanche 19 Juin 2016 à 12:24

    Il est dans mon rayon ! c'est de la jeunesse :p

      • Samedi 25 Juin 2016 à 19:16

        Oui ! Comme quoi j'en lis :P

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :