• Le Totem du loup

    Le Totem du loupLe Totem du loup
    Jiang Rong
    Traduit du chinois par Yan Hansheng et Lisa Carducci
    Bourin Editeur - 2004
    9782253125983 (format poche)

    Résumé éditeur:  " C'était la première fois que Chen Zhen traversait la steppe en cavalier solitaire : il ne s'était pas rendu compte du danger qui l'attendait. Mais il était déjà trop tard pour rebrousser chemin. Soudain, le jeune homme faillit tomber de sa monture en voyant, à quarante mètres devant lui, une horde de loups dont le pelage étincelait sous la dernière lueur du soleil. Plus de trente bêtes se tenaient là dont certaines avaient la taille d'un léopard. Au milieu trônait le roi des loups, reconnaissable à la fourrure blanchâtre qui, sur sa poitrine et son ventre, brillait d'un éclat de platine. Tout en lui respirait la puissance de son rang. À un signal connu d'elle seule, la meute s'était levée d'un bond. La queue raidie à l'horizontale, les loups s'apprêtaient à s'élancer et à s'abattre sur leur proie comme autant de flèches projetées d'un arc bandé. "

    Vendu en Chine à plus de vingt millions d'exemplaires, Le Totem du Loup est un fascinant roman d'aventures. Mais c'est aussi le récit d'une initiation, celle de Chen Zhen, jeune étudiant chinois qui doit apprendre, au contact des tribus mongoles, comment survivre... Les hordes de loups règnent encore sur la steppe. Les cavaliers nomades, héritiers de Gengis Khan, craignent et vénèrent cet animal qu'ils ont choisi pour emblème. La rencontre avec cette culture va bouleverser le jeune Chinois. Il sera d'autant plus ébranlé que cet univers qui le séduit tant est sur le point de disparaître...

    Mon avis : Un mois pour lire ce gros livre dense et plein de scènes à couper le souffle ! Il fallait que je me bouge un peu pour aller voir son adaptation qui est comment dire... En fait elle n'a rien à voir avec le livre... Passons ce détails et entrons directement dans le livre ! Avant toute chose je précise que le loup est un animal qui me fascine, mon animal préféré et à travers cette histoire mais la claque que l'on se prend. Si ce livre est en partie biographique, il ne donne qu'encore plus de force à la narration qui m'a prise aux tripes, m'a faite pleurer voir carrément m'a empêchée de dormir.
    On suit un jeune chinois envoyé dans la steppe découvrir sa culture mais également la dureté de la vie, les scènes de chasses sont magnifiques et à la fois très dures ! Née en lui l'envie quasi irrépressible d'élever un loup pour mieux le comprendre. Outre cela, cette histoire montre également comment un État a désertifié un cadre de vie en parfait équilibre avec la nature. Certains trouveront peut-être ça trop " écolo " mais ça n'a en rien gâché l'histoire. Qui plus est on se trouve face à un problème universel mais du point de vue de quelqu'un d'extérieur qui a appris un mode de vie ancestral pour ensuite le perdre... Par moment j'en étais indignée et mon entourage se fichait de moi (la folle qui criait sur un livre...).
    Pour faire court, ce livre est dense, prenant, plein d'espaces sauvages et d'animaux qui viendront parfois hantés vos nuits tant l'on se sent plonger dans cette histoire lors de sa lecture. Je regrette d'avoir attendu aussi longtemps pour le lire car c'est pour moi un livre qui me marquera durablement.

    « Poison CityLes Promeneurs sous la Lune »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :