• Les Prépondérants

    Les PrépondérantsLes Prépondérants
    Hédi Kaddour
    Gallimard - 2015
    9782070149919 

    Résumé de quatrième de couverture : Au printemps 1922, des Américains d’Hollywood viennent tourner un film à Nahbès, une petite ville du Maghreb. Ce choc de modernité avive les conflits entre notables traditionnels, colons français et jeunes nationalistes épris d’indépendance.
    Raouf, Rania, Kathryn, Neil, Gabrielle, David, Ganthier et d’autres se trouvent alors pris dans les tourbillons d’un univers à plusieurs langues, plusieurs cultures, plusieurs pouvoirs. Certains d’entre eux font aussi le voyage vers Paris et Berlin, vers de vieux pays qui recommencent à se déchirer sous leurs yeux. Ils tentent tous d’inventer leur vie, s’adaptent ou se révoltent. Il leur arrive de s’aimer.
    De la Californie à l’Europe en passant par l’Afrique du Nord, Les Prépondérants nous entraînent dans la grande agitation des années 1920. Les mondes entrent en collision, les êtres s’affrontent, se désirent, se pourchassent, changent. L’écriture alerte et précise d’Hédi Kaddour serre au plus près ces vies et ces destins.

    Mon avis : Un livre que j'ai lu plus par curiosité que par intérêt, surtout quand j'ai su qu'il avait reçu le grand prix de l'académie Française... Pourtant j'ai mis énormément de temps à l'avancer suffisamment pour en parler. L'histoire en elle-même aurait pu me plaire mais c'est la façon dont elle est relatée qui m'a freiné. On nous parle d'abord d'une jeune veuve tout en traitant le lieu et l'époque dans laquelle elle vit pour subitement passer à d'autres personnages entrant en interaction avec un groupe d'américains venus tourner un film...
    Je me suis souvent senti un peu perdu dans certains paragraphes, entre le style et l'intention de l'auteur... ça ne m'a finalement pas convaincu puisque j'ai arrêté ma lecture à la page trois cent... J'ai énormément aimé le côté historique d'un pays du Maghreb colonisé par la France et de voir l'Allemagne post-défaite puisque l'histoire commence en 1920. Mais le déroulement de l'histoire m'a laissé de marbre. C'est pour cette raison que j'ai fini par arrêter. On nous parle d'un procès aux États-Unis pendant au moins dix chapitres sans que ça ne fasse avancer ou développer l'histoire à mon sens. De plus le style en lui-même m'a beaucoup gêné parce que par instant j'avais l'impression de ne pas comprendre ce que l'auteur voulait sous-entendre et tous ces petits détails ont rendu ma lecture sans réel intérêt... J'en ai eu marre, même si ce côté description d'un époque et de politiques à travers les courants de pensées des protagonistes m'ont plu. Il ne se passe finalement pas grand chose et je ne retenterais pas expérience sur d'autres titres de l'auteur.

    Les Prépondérants

    « Prix littéraire 2015 !Léo - Roi de la jungle »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :