• Saving Human BeingSaving Human Being (One Shot) 
    Zhang Xiaoyu
    Ankama - 2011
    9782359101607

    Résumé éditeur : J'ai fini par comprendre le but de ma mission : ce n'est pas seulement de sauver la vie des humains mais, lus encore, de sauver leur futur.

    Mon avis : Un manhua au format bande dessinée qui m'a tapé dans l’œil à la bibliothèque. Dès les premières pages nous découvrons un vaisseau complètement écrasé au milieu du désert, avec un unique survivant peu commode. Mais ce n'est pas lui le personnage central, non c'est un robot crée pour aider les humains. Sa première tache lui trouver de l'eau. Durant son périple, nous nous rendons compte de sa solitude mais également de la pauvreté d'un pays qui semble sec et sans faune et flore. Et puis viendra d'autres rencontres, bonnes ou mauvaises, pour ce petit robot qui s'est gavé de bon souvenirs. J'ai beaucoup aimé l'esprit que l'auteur à voulu nous montrer, la folie humaine mais également le choix décisif que devra faire se robot pour aider l'humanité. Le seul reproche que j'aurais à faire c'est peut-être qu'en one-shot c'est un peu court, on aurait aimé passé plus de temps avec lui... La mise en page est vraiment celle d'une bande dessinée occidentale et le graphisme est pas mal.


    1 commentaire
  • KylooeKylooe (3 tomes)
    Little Thunder
    Kana - 2010
    9782505008514

    Résumé éditeur : Dans les moments difficiles, qui n'a jamais rêvé de s'échapper ? Quin'a jamais souhaité retrouver l'insouciance de l'enfance et le réconfort de son doudou ? Et si ce doudou devenait réalité ? Et si c'était Kylooe ?

    Mon avis : Je l'avoue, je n'avais jamais au grand jamais entendu parler de cette série; trouvée par hasard à la bibliothèque. Le résumé ne pouvant que me plaire je me suis lancée dans cette lecture très rapidement après l'avoir emprunté. Si j'ai au début cru que le second tome était la suite, chaque volume est en fait individuel, presque pourrait-on parler de trois one-shot. Ce sont des personnages différents, dans des lieux et situations différentes avec pour seul point commun de voir apparaitre cette mystérieuse créature poilue. Chaque personnage qui le voit a tout de même quelques traits communs : pour une raison ou un autre c'est un être mis à l'écart par la société, soit à travers sa classe mais également la loi. Dans le volume deux, c'est abordé différemment, puisque c'est un jeune homme qui revient sur un fait de son enfance vis-à-vis d'une jeune fille mise à l'écart. Je ne vous cache pas que le troisième tome est le plus aboutie pour moi puisque nous suivons enfant et adulte dans une société où il est interdit de montrer ses émotions en public. J'ai trouvé le sujet particulièrement dur et actuel d'une certaine manière.
    Parlons maintenant un peu du graphisme, les personnages sont expressifs et il y a un vrai travail sur la couleur (surtout pour le premier volume) qui nous envoie dans un monde très lumineux et complètement dingue tout en donnent parfois à l'histoire une noirceur à l'image de la déception et la tristesse de ses protagonistes. En lisant la première histoire, on a l'impression de redécouvrir une version d'Alice au pays des merveilles. Une très jolie découverte et un auteur à suivre je pense !


    2 commentaires
  • Li, Princesse vagabondeLi, Princesse vagabonde (4 en cours)
    Da Xia
    Urban China - 2015
    9782372590013

    Résumé éditeur : Chine, 626. Pour prendre le pouvoir, le seconds fils de l'empereur, Li Shimin, assassine ses deux frères et tous les membres de leurs familles. Grâce à son intelligence et sa fine lame, la princesse Yangning parvient à échapper aux hommes de son oncle et à se faire passer pour morte. Devenue une fugitive obligée de se déguiser en simple marchand, elle fait le serment de venger ses parents et de reconquérir le trône, quel qu'en soit le prix.

    Mon avis : Une petite merveille graphique qui vaut le détour. Si dès les premières pages on sent déjà qu'on est loin de l'histoire plus naïve de Yona, Princesse de l'aube, on a ici à faire à une vraie guerrière pleine de rage qui n'hésitera devant rien pour montrer ses talents de stratège et s'assurer armée et survie. Le dessin est très beau et je n'ai qu'une envie : lire la suite !


    votre commentaire
  • L’Épouse du dieu de l'EauL’Épouse du dieu de l'Eau (16 en cours)
    Yun Mi Kyung
    Clair de Lune - 2010
    9782353252558

    Résumé éditeur : Habaek, le dieu de l'eau, offre la pluie en échange de l'offrande d'une femme vierge. Soah décide d'épouser Habaek, car son village souffre de la sécheresse depuis bien trop longtemps. Sa famille est rongée par la tristesse, mais malgré cela elle se rend dans le pays de l'eau pour y rencontrer Habaek. Mais qu'elle n'est pas sa surprise de le voir si différent de ce qu'elle l'avais imaginé...

    Mon avis : Quand j'ai commencé cette série j'étais très emballée : fille offerte à un dieu de l'eau mystérieux, complots dans le monde des dieux, amours corrompues etc bref cette série a tous les ingrédients pour faire une excellente série captivante et originale sauf que... l'auteur a du mal à enchainer les actions, certains passages sont incompréhensibles on ne sait pas si il s'agit de faits passés, présents ou rêver pas le personnages. On est perdu par moment ; et ce petit désagrément a complètement dépassé mon emballement... Pas de coup de cœur même si cette série a un énorme potentiel à cause de manque de cohérence sur certains passages. Mais je l'admets que d'un point de vue global, l'intrigue est vraiment intéressante.


    votre commentaire
  • Crystal Sky of YesterdayCrystal Sky of Yesterday (2 tomes)
    Pocket Chocolate et Sunny Cao
    Kotoji Editions - 2014
    9791092066043

    Résumé éditeur :  Tu Xiaoyi se replonge dans son année de terminale et repense à la transition délicate vers le monde des adultes.
    La perspective de rentrer dans sa ville d'origine va lui remémorer se premières déceptions amoureuses, la pression des études, la solitude et aussi s passion pour le dessin et les jeux vidéo.

    Crystal Sky of Yesterday est le miroir d'une jeunesse qui court à la poursuite de ses rêves.

    Pocket Chocolate s'affirme comme une étoile montante de la BD chinoise.

    Mon avis : Les premiers émois d'amour et la réalité de la vie sont très bien évoqué mais le style graphique à savoir trop peu de détails des arrières plans, les traits de crayons visibles sous la couleur, cette dernière faite sur ordinateur ne m'a pas du tout plus et je préfère donc en resté et ne pas découvrir ce qui a changé tant marqué ce garçon durant son année de terminale.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique