• Mortal Engines

    Mortal EnginesMortal Engines
    Philip Reeve
    Traduit de l'anglais par Luc Rigoureau
    Gallimard Jeunesse - 2018
    9782075115537 

    Résumé de quatrième de couverture :  Un monde apocalyptique où des villes sur roues s'entre-dévorent pour survivre : le premier volet d'une grande saga. 
    Quelques instants après leur tumultueuse rencontre sur Londres, Tom Natsworthy, l'apprenti historien, et Hester Shaw, une rebelle assoiffée de vengeance, sont éjectés de l'immense locomopole. Les deux jeunes gens se retrouvent seuls, dans un no man's land, entre les villes affamées.

    Mon avis : Oui je l'avoue j'ai complètement craqué sur cette magnifique couverture ! En même temps qui n'a pas envie de découvrir ce livre en voyant cette illustration ? En parallèle j'avais vu la bande-annonce de son adaptation au cinéma qui m'avait je l'avoue piqué à vif. Du coup ni une ni deux, avec mon amie on s'est fait un petit challenge lecture avant d'aller voir sa version film. J'avoue que j'ai eu du mal à visualiser la construction de ces villes sur roue. Autant je me suis très bien représentée leur sous-sol mais les ponts successifs surtout de Londres m'ont paru plutôt abstraits. Bienvenu dans un monde où l'humanité c'est tellement entretuée grâce à la technologie que cette dernière vit tout entière sur la reconstruction de villes se déplaçant au grès des vents. Ce mode de vie en mouvement perpétuel permet à chacun de survivre en pillant et englobant d'autres villes. Néanmoins, les villes se sont tellement entre-dévorées, que la terre est devenue aride, seules les grandes métropoles ont survécu et une partie des gens anti-mouvementistes se sont regroupés derrière le Bouclier, une arme antique leur permettant protection et retour à la nature. C'est un monde intéressant, et bien construit que nous découvrons à travers les yeux de Tom un jeune historien de Londres. Ce dernier va se retrouver au cœur d'un complot qui va mettre à mal toutes ses croyances et son existence. Le récit alterne son récit à lui, réduit à marcher sur la terre ferme loin de tout ce qu'il connaissait et Katherine, fille de l'incroyable Valentine, vivant dans le haut Londres et qui va elle aussi découvrir les sombres desseins du maire de la ville. L'action est très présente et nous entraine dans ce monde futuriste aux allures steampunk. On est entrainé, émerveillé et parfois même dégouté par ce qui se trame et ce qui arrive à nos personnages. C'est une très belle découverte avec une fin mémorable qui nous laisse plutôt dans le flou concernant la suite. Je me pencherai sur le tome deux dès que j'aurais vu le film et vous en reparlerai sûrement d'ici là et surtout : vive la guilde des Historiens !

    « Les Petites Cartes secrètesC'est lundi que lisez-vous ? #141 »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :