• Jusqu'à ce que nos os pourrissentJusqu'à ce que nos os pourrissent (3 en cours)
    Yae Utsumi
    Pika - 2018
    9782811637972

    Résumé éditeur : Chaque été, cinq amis d'enfance se réunissent devant la tombe d'un cadavre qu'ils ont enterré au fond d'une grotte. Ils se remémorent ainsi leur crime et renouvellent leur serment d'amitié. Mais cette fois-ci, leur rituel morbide ne se passe pas comme prévu : le corps a disparu... Pire : un maître-chanteur menace de révéler leur secret ! Peur et suspicion s'immiscent alors dans le groupe d'amis...

    Mon avis : Si vous aimez les thrillers psychologiques bien noirs avec un soupçon de glauque, ce seinen est fait pour vous ! Cinq amis cachent un bien lourd secret auquel ils rendent hommage chaque année. Ils ont tué quelqu'un. Le hic, c'est que les ossements avec lesquels ils avaient mis leur promesse par écrit vont disparaitre... Qui pouvaient savoir ? Est-ce l'un d'eux ? Car rapidement, on découvre que leur caractère et les envies de chacun ont crée une certaine rupture qui rend chaque personnage capable de tout. Le maitre chanteur va leur demander de faire bien pire... Voici le genre de manga sombre, où la tension et l'horreur vont monter crescendo pour notre plus grand plaisir ! À suivre dans le tome 4...


    votre commentaire
  • C'est lundi que lisez-vous ? #131

    Ce que j'ai lu :

    C'est lundi que lisez-vous ? #131C'est lundi que lisez-vous ? #131C'est lundi que lisez-vous ? #131C'est lundi que lisez-vous ? #131C'est lundi que lisez-vous ? #131

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    C'est lundi que lisez-vous ? #131C'est lundi que lisez-vous ? #131C'est lundi que lisez-vous ? #131C'est lundi que lisez-vous ? #131C'est lundi que lisez-vous ? #131

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ce que je lis :

    C'est lundi que lisez-vous ? #131

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ce que je compte lire :

    C'est lundi que lisez-vous ? #131


    votre commentaire
  • Frère d'âmeFrère d'âme
    David Diop
    Seuil - 2018
    9782021398243 

    Résumé éditeur : Un matin de la Grande Guerre, le capitaine Armand siffle l’attaque contre l’ennemi allemand. Les soldats s’élancent. Dans leurs rangs, Alfa Ndiaye et Mademba Diop, deux tirailleurs sénégalais parmi tous ceux qui se battent alors sous le drapeau français. Quelques mètres après avoir jailli de la tranchée, Mademba tombe, blessé à mort, sous les yeux d’Alfa, son ami d’enfance, son plus que frère. Alfa se retrouve seul dans la folie du grand massacre, sa raison s’enfuit. Lui, le paysan d’Afrique, va distribuer la mort sur cette terre sans nom. Détaché de tout, y compris de lui-même, il répand sa propre violence, sème l’effroi. Au point d’effrayer ses camarades. Son évacuation à l’Arrière est le prélude à une remémoration de son passé en Afrique, tout un monde à la fois perdu et ressuscité dont la convocation fait figure d’ultime et splendide résistance à la première boucherie de l’ère moderne.

     Mon avis : Talent Cultura, nominé pour plusieurs prix, je l'ai commencé sereinement avant de page après page me demander si je continuais ou si je m'en tenais à cela... Comme le roman était très court - à peine 180 pages - je me suis un peu forcée, et franchement... je ne suis absolument pas rentrée dedans ! Ni dans l'intrigue ni dans le style répétitif de l'auteur... La seule chose que j'en retiens et cette expression entêtante du héros : "Par la vérité de dieu" dit une nombre incalculable de fois jusqu'à me sortir complètement par les yeux ! Le sujet de ces africains réquisitionnés pour l'effort de guerre m’intéressait pourtant mais rien à faire...Pourtant je vois un peu partout fleurir sur le net des commentaires élogieux sur ce titres mais pour ma part la sauce n'a pas pris et j'ai détesté.


    votre commentaire
  • EdenEden (1 en cours)
    Fabrice Colin et Carole Maurel
    Rue de Sèvres - 2018
     

    9782369814511 

    Résumé éditeur : La seconde insurrection. J'imagine que tu n'en as jamais entendu parler ? Nous voulons tout changer. Nous voulons changer de vie, nous voulons changer les gens, ici et maintenant. J'aimerais que tu rejoignes notre cause...
    Dans une société où le déséquilibre entre un peuple et ses élites atteint son point de rupture, Fabrice Colin et Carole Maurel évoquent avec talent l'éveil des consciences, et ses possibles effets. Et si l'étincelle de la révolte allumait soudain un brasier dévorant ?

    Mon avis : Une BD ado qui ravira tout les accro aux mondes totalitaires à la Hunger Game. Car ici, dans ce monde où seul une minorité semble accéder au confort et à la technologie du savoir, chacun est libre de s’inscrire pour passer un test d'admission pour l'année de ces seize ans. Notre héro a fait la démarche, mais sa mère étant très malade, l'hésitation au fil des jours est palpable. Mais l'arrivée inopiné de sa soeur, qui a réussit le teste les années passés rend les conditions d'admissions bien obscures... Alors que la cité est sur le point d'imploser, des secrets semblent se réveiller petit bout par petit bout.... Ce premier tome nous laisse globalement dans un certain flou mais reste très intriguant et dynamique !


    votre commentaire
  • @Ellie@Ellie (3 en cours)
    Fujimoto
    Kana - 2018
     

    9782505072584

    Résumé éditeur : Eriko est une lycéenne discrète que l'on ne remarque pas. Son seul plaisir est d'admirer Akira Ômi, un beau jeune homme plein de fraîcheur, et de "murmurer" ses fantasmes quotidiens sur Internet. Mais, un jour, elle découvre par hasard la vraie nature d'Ômi. Et ce dernier prend connaissance des tweets embarrassants d'Ellie...
    Voici l'amour peu ordinaire d'une perverse discrète.

    Mon avis : Un petit shojo bien niais ça vous dit ? J'abuse un peu, il est quand même pas si niais que ça même s'il reste très archétypé. Entre notre héroïne transparente qui affabule sur Twitter une vie sentimentale fantasmer, et le plus beau garçon du lycée qui semble le seul à la remarquer et qui possède un vrai caractère de cochon lorsqu'il n'affiche pas sa personnalité de façade... Oui bon on est quand même dans le niais je l'accorde mais j'ai trouvé ça assez jolie sur le fond. Après tout personne ne décide lorsqu'il est pris d'un coup de foudre pour son strict opposé ?


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires