• La Machine à explorer le temps La Machine à explorer le temps (One-Shot)
    Dobbs et Mathieu Moreau
    Glénat - 2017
    9782344012727

    Résumé : - Notre ami ne ressemble pas à un prestidigitateur.
    - Un homme de science, perdu dans la géométrie des quatre dimensions; voilà ce qu'il est..
    - Un homme de science qui se dit capable de se mouvoir dans le temps. C'est de cela qu'il s'agit messieurs.

    Mon avis : Je trouvais la collection et la couverture sublime, et j'avais hâte de mettre la main dessus... Le Hic c'est qu'au final, le graphisme classique et les nombreuses ellipses narratives m'ont un peu bloquée quant à l’appréciation de cette bande dessinée... Je m'attendais à plus ou en tout cas une aventure un peu plus développée, peut-être un deuxième tome ... Je ne dirais rien sur l'adaptation car je n'ai malheureusement pas lu cette œuvre.


    votre commentaire
  • Les Mémoires de VanitasLes Mémoires de Vanitas (1 en cours)
    Jun Mochizuki
    Ki-oon - 2017
     

    9791032701218

    Résumé éditeur : Fin du XIXe siècle. Paris est en plein émoi à la suite d’attaques répétées de vampires. Pourtant, la règle d’or de leur communauté est de ne pas s’en prendre aux humains ! Un mal mystérieux semble ronger ces créatures immortelles… 
    C’est en cette période troublée que Noé arrive dans la capitale. Il suit la trace du grimoire de Vanitas, artefact légendaire craint de tous les vampires. On dit qu’il permet à son détenteur d’interférer avec ce qu’il y a de plus sacré pour eux : le nom véritable, symbole même de leur vie. Le modifier peut les rendre fous, voire les anéantir… 
    À bord de l’énorme vaisseau flottant sur lequel il a embarqué, Noé fait la connaissance d’Amélia. Alors qu’il l’aide à se remettre d’un malaise, tout s’emballe : elle perd la tête et révèle sa nature de vampire devant les passagers ! C’est alors qu’entre en scène un mystérieux assaillant, se présentant comme… Vanitas ! Devant un Noé bouche bée, il dégaine le fameux grimoire et apaise l’accès de folie de la jeune femme. L’artefact ne serait donc pas qu’une arme mortelle ? Vanitas, héritier du nom et du pouvoir du créateur du livre, a une mission : sauver les vampires de la malédiction qui pèse sur eux ! 

    Après Pandora Hearts, Jun Mochizuki crée un nouvel univers palpitant, entre steampunk et fantasy ! Le talent du jeune auteur pour camper des personnages mystérieux, ambivalents et à la psychologie complexe ne se dément pas. D’un trait toujours aussi soigné et élégant, elle nous entraîne à travers un Paris peuplé de créatures de légende, dans une enquête aux frontières du monde des humains et des vampires !

    Mon avis : J'adore le graphisme de Jun Mochizuki mais la grosse déception que j'avais éprouvé en abandonnant Pandora Hearts m'a fait lire ce premier tome un peu sur mes gardes... Je n'ai pas retrouvé l'ambiance intrigante de sa première série mais son côté léger et humoristique avec ses personnages hauts en couleurs. Bienvenu dans le monde des vampires ! Ce premier tome nous fournis pas mal de questions et de complots autour du fameux livre de Vanitas qui aurait le pouvoir de détruire les vampires... Le hic, c'est que notre protagoniste principal va rencontrer un humain, se disant le descendant de Vanitas, possédant bien son grimoire mais que celui-ci s'en sert au contraire pour guérir les vampires atteints d'un étrange mal... Une intrigue plus simple mais qui m'a permise de pleinement apprécier le talent de cette auteure et dont je vais suivre la suite avec hâte !


    votre commentaire
  • RésilienceRésilience (1 en cours)
    Augustin Lebon et Hugo Poupelin
    Casterman - 2017
    9782203097469

    Résumé : Septembre 2068, l'Europe est devenue un vaste désert agricole. La puissante multinationale Diosynta exploite 90% des terres et son armée, les F.S.I (Forces de Sécurité Intérieure), fait implacablement respecter ses droits de propriété. Pour lutter contre la famine et cette hégémonie totalitaire, un vaste réseau clandestin baptisé la Résilience diffuse des semences et des idées libres...

    Mon avis : Un premier opus glaçant et aux résonances terriblement actuelles. Adam n'a pas demandé à faire parti de la résistance, il vit paisiblement au milieu de nulle part à cultiver ses propres champs jusqu'à la mort de ses parents... Pas un temps mort, un régime totalitaire puissant et plutôt flippant. Bref tout est réuni pour passer un bon moment avec le futur des agroalimentaires dans cette dystopie où seul un petit endroit de paradis existerait...


    votre commentaire
  • Dernière HeureDernière Heure (1 en cours)

    Akata - 2017
     

    9782369742050

    Résumé éditeur : Cela fait cinq années que le Japon est en guerre. Mais Saku, jeune collégien, ne le réalise pas vraiment. Vivant sur une petite île isolée, son quotidien est synonyme d'ennui, entre les cours et la frustration de repas trop sommaires. Pourtant, tandis que les affrontements semblent s'intensifier, une terrible nouvelle vient bouleverser le quotidien de Saku et ses camarades : désormais, chaque vendredi soir, certains d'entre eux seront appelés à aller se battre. Tous, sauf Saku, et Miyako, son amie d'enfance exemptés sans savoir pourquoi de partir à la guerre...

    Mon avis : Une nouveauté qui m'avait beaucoup intriguée par son thème. La psychologie d'élèves jusque là épargnés par la guerre qui fait rage jusqu'à leur envoi au front pour un effort de guerre... Ce côté psychologique m'a vraiment paru très réaliste alors que le reste beaucoup moins... D'abord parce qu'envoyer des élèves non préparé 1 par semaine tiré au sort par le gouvernement tandis que les autres continuent leur cours de manière tout à fait normalement est un peu gros mais surtout parce qu'on ignore contre quoi se bat le Japon. Graphiquement rien à redire, j'adore le trait de l'auteur qui avait déjà fait l'adaptation des Enfants-Loups en manga. J'attends la suite très intrigué par ce qui attends nos personnages pour vraiment dire si cela est un coup de cœur ou juste une série sympa.


    votre commentaire
  •  

    C'est lundi que lisez-vous ? #81

    Ce que j'ai lu :

    C'est lundi que lisez-vous ? #81C'est lundi que lisez-vous ? #81C'est lundi que lisez-vous ? #81C'est lundi que lisez-vous ? #81

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    C'est lundi que lisez-vous ? #81C'est lundi que lisez-vous ? #81

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ce que je lis :

    C'est lundi que lisez-vous ? #81

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ce que je compte lire :

    C'est lundi que lisez-vous ? #81

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires