• Trois fois la fin du mondeTrois fois la fin du monde
    Sophie Divry
    Les Éditions Noir sur Blanc - 2018
    9782882505286 

    Résumé éditeur :   Après un braquage avec son frère qui se termine mal, Joseph Kamal est jeté en prison. Gardes et détenus rivalisent de brutalité, le jeune homme doit courber la tête et s’adapter. Il voudrait que ce cauchemar s’arrête. Une explosion nucléaire lui permet d’échapper à cet enfer. Joseph se cache dans la zone interdite. Poussé par un désir de solitude absolue, il s’installe dans une ferme désertée. Là, le temps s’arrête, il se construit une nouvelle vie avec un mouton et un chat, au cœur d’une nature qui le fascine.
    est une expérience de pensée, une ode envoûtante à la nature, l’histoire revisitée d’un Robinson Crusoé plongé jusqu’àla folie dans son îlot mental. Une force poétique remarquable, une tension permanente et une justesse psychologique saisissante rendent ce roman crépusculaire impressionnant de maîtrise.    
    « Au bout d’un temps infini, le greffier dit que c’est bon, tout est en règle, que la fouille est terminée. Il ôte ses gants et les jette avec répugnance dans une corbeille. Je peux enfin cacher ma nudité. Mais je ne rhabille plus le même homme qu’une heure auparavant. »

     Mon avis : Mon premier de cette auteure à la plume poétique et très prenante. Nous suivons Joseph qui va vivre tour à tour trois changements brutaux et inattendus. D'abord, la perte de son frère et sa détention en prison. Un passage dur qui reste réaliste sans en faire trop. Jusqu'à cet incident, la fissure d'une centrale d'un tout nouveau genre. La France est irradiée, et Joseph fait parti des rares immunisés. Cette deuxième partie est une véritable ode à la nature et au retour aux sources puisque c'est dans les Causses qu'il va décider de se cacher avant de reprendre une ferme. Ce passage qui est le plus long du livre relate avec justesse ces retrouvailles entre homme des villes et une nature qui va reprendre ses droits. Rappelant à chaque moment que dans la vie il suffit d'un instant pour que tout bascule, Sophie Divry nous fait passer un bon moment qui nous laisse à réfléchir sur la notion de solitude et d'humanité. Une belle découverte de cette rentrée !

    Trois fois la fin du monde


    votre commentaire
  • Dream FactoryDream Factory (1 en cours)
    Jérome Hamon et Suheb Zako
     Soleil (Métamorphoses) - 2018
     

    9782302068629 

    Résumé éditeur : La magie qui opère ne tardera pas à faire effet sur vos mémoires...

    Mon avis : Une bande dessinée que j'attendais avec une très grande hâte tant le graphisme et la thématique vendaient du rêve ! Après lecture du premier tome, je vous avoue que mon avis est un peu plus mitigé... La graphisme est au combien somptueux entre la couleur, la douceur et toutes ces petites choses aux traits steampunk qui existent dans ce monde divisé entre prolétaires et gens aisés... En fait tout m'a emballée du début jusqu'aux dernières pages qui sont pour moi le seul hic de ce premier tome ! L'histoire, c'est celle d'Indira, une jeune fille que son père oblige à travailler pour rapporter à manger. On comprend rapidement au vue de la toux et de l'état de la jeune fille que c'est un travail pénible et éreintant... Sa joie de vivre reste son petit frère, insouciant et rêveur,  à qui elle cache son état et tente tant bien que mal de le rendre heureux. Seulement voilà, un jour ce petit bonheur va brutalement disparaitre et Indira va tout faire pour le retrouver... C'est à partir de là que visuellement on s'en prend plein les yeux mais sur le fond ça a coincé pour moi... En effet, la scène finale nous ouvre une brèche sur une triste vérité mais amené trop brutalement pour moi. Je me suis perdue dans les prénoms et ai refermé ce tome avec l'impression d'être restée sur ma faim... J'espère que la suite sera me faira oublier ce léger désagrément car l'univers est magnifique !


    votre commentaire
  • Grendel (2 en cours)
    Mako Oikawa
    Komikku - 2018
     

    9782372873321

    Résumé éditeur : Je veux vivre !
    Camélia, une chevalière d’exception, va être exécutée pour trahison. Le roi lui propose une chance d’éviter la mort si elle accepte une mission : elle devra escorter un jeune dragon, le dernier de son espèce, dans un lieu sûr en traversant de dangereuses contrées. Voulant vivre à tout prix, elle accepte et entreprend un long périple avec son protégé, mais elle cache en elle un terrible secret…
    Un voyage périlleux et intense dans un monde heroic fantasy fascinant !

    Mon avis : Une série fantasy dont les traits rappellent beaucoup les BD européennes. Camélia est condamnée à mort car elle a commis un crime.Pour échapper à la mort, cette combattante qui a la particularité de pleurer à chaque combat, doit escorter un enfant, le dernier de son espèce qui a jusqu'ici vécu enfermé dans une tour. Un chemin de six mois semé d'embuches. Le premier tome rempli son rôle introducteur à merveille et nous donne des pages qui laisser à penser que la suite va prendre une bien étrange tournure ! Un petit nouveau qui vaut le détour selon moi !


    1 commentaire
  • C'est lundi que lisez-vous ? #126

    Ce que j'ai lu :

    C'est lundi que lisez-vous ? #126C'est lundi que lisez-vous ? #126C'est lundi que lisez-vous ? #126C'est lundi que lisez-vous ? #126C'est lundi que lisez-vous ? #126

     

     

     

     

     

     

     

     

    C'est lundi que lisez-vous ? #126

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ce que je lis :

    C'est lundi que lisez-vous ? #126C'est lundi que lisez-vous ? #126

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ce que je compte lire :

    C'est lundi que lisez-vous ? #126C'est lundi que lisez-vous ? #126


    votre commentaire
  • T'en souviens-tu, mon Anaïs ?T'en souviens-tu, mon Anaïs ?
    Michel Bussi
    Pocket - 2018
    9782266282437 

    Résumé éditeur : Voilà treize jours qu'Ariane a posé ses valises dans cette villa de la côte d'Albâtre. Pour elle et sa fille de 3 ans, une nouvelle vie commence. Mais sa fuite, de Paris à Veules-Les-Roses, en rappelle une autre, plus d'un siècle plus tôt, lorsqu'une fameuse actrice de la Comédie Française vint y cacher un lourd secret. Se sentant observée dans sa propre maison, Ariane perd peu à peu le fil de la raison...
    Bienvenue au pays de Caux, terres de silences, de pommiers et de cadavres dans les placards...

     Mon avis : Cadeau de ma chère maman, c'est finalement mon premier Michel Bussi puisque je n'ai toujours pas lu Un avion sans elle... Comme je l'ai déjà rappelé maintes fois, j'ai plutôt du mal avec le genre des nouvelles...Sur les quatre qui constituent ce recueil; je n'en ai lu que deux, L'armoire normande, qui était gentillette et assez drôle et la toute première pour laquelle je me suis profondément ennuyée... J'ai eu du mal avec l'écriture et le rythme ce qui fait qu'en commençant la troisième nouvelle, je n'ai pas tenu une page avant de laisser tomber...Vous l'aurez compris, plus de nouvelles, et on retentera cet auteur mais avec un roman pour savoir si j'aime ou non !

    T'en souviens-tu, mon Anaïs ?


    votre commentaire