• Karakuri Dôji Ultimo (10 tomes)
    Stan Lee et Hiroyuki
    Kazé - 2010
    9782849659045

    Résumé :XIIe siècles, Kyôto, Japon. Ultimo & Vice sont des Karakuri Dôji, des entités mécaniques pourvues d'émotions et de sentiments humains. L'un est le Bien incarné et l'autre est le Mal tout puissant et leur capacité de jugement est rapide comme l'éclair. Le but de leur existence : prouver de manière absolue laquelle des forces entre le Mal et le Bien est la plus puissante de l'univers...
    XXIe siècles, Tokyo Ouest. Entre les filles et les problèmes d'argent, la vie est rude pour les lycéens, mais pour Yamato les choses semblent sur le point de changer le jour où il découvre dans une vieille échoppe Ultimo, une sorte de marionnette étrange...

    Mon avis : Loin d'être mon genre de lecture, je m'y suis essayée jusqu'au tome 8. Par delà ce qui me plaisait (est-ce que notre héro va réussir à sortir avec Makoto) je me suis retrouvée face à un enchaînement de combat entre "Dôji" et une multitude de personnages avec une sorte de combat de la destiné pour savoir qui du bien ou du mal allait l'emporter enfin le genre de sujet sans fond pour moi faute de psychologie des personnages assez poussé. Bref je préfère m'en tenir à là bien qu'il y est de l'idée avec le personnage de Dunstan moi ça ne m'a pas convaincue ni séduite. Je pensais que ça passerait comme Evangelion par exemple où on a aussi des combats mais pas du même genre, dans Ultimo j'ai l'impression que ça tourne en rond pourtant j'ai essayé de continuer mais non rien à faire ça m'ennuie.


    votre commentaire
  • Nausicaä de la vallée du ventNausicaä de la vallée du vent (7 tomes)
    Hayao Miyazaki
    Gléant - 2000
    9782723432979

    Résumé éditeur  : Jadis rayonnantes, les civilisations du gigantisme industriel avaient disparu dans les ténèbres du temps, et la surface avait été recouverte d'une forêt de bactéries géantes exhalant des humeurs empoisonnées : la mer de la décomposition. les hommes, réduits à subsister ça et là aux rares abords préservés de cette mer, vivaient dans les royaumes qu'ils avaient fondés localement.
    —La vallée du vent—
    un petit royaume à la population d'à peine cinq cent personnes, protégé tant bien que mal par un vent marin des pollutions de la mer de la décomposition.

    Mon avis : Ce manga est l'adaptation de l'anime Nausicaä de la vallée du vent (et non l'inverse comme on pourrait le croire). Je préfère le manga à l'anime car je le trouve plus complet sur certains points. Néanmoins détrompez-vous en pensant que les deux versions ne sont qu'un copiées collées, tout y diffère ! Une approche d'un futur plein de désolation à cause de la folie des hommes et une recherche sur le devenir de ceux-ci reste la problématique centrale. On suit une princesse qui tente de percer les mystères du monde tandis qu'une guerre éclate sur tout le territoire. Même si ce manga peut paraître vieux et entre dans la catégorie science-fiction, il aborde beaucoup de thèmes actuels notamment les conséquences des guerres chimiques, la décadences de la science sur la génétique et l'aveuglement des hommes. C'est selon moi une référence à lire au moins une fois dans sa vie même si la fin reste un peu trop ouverte à mon goût.
    Et si vous aussi vous adorez Teto dont l'espèces est aussi présente dans Le chateau dans le ciel.


    votre commentaire
  • Neon Genesis Evangelion Neon Genesis Evangelion (14 tomes)
    Yoshiyuki Sadamoto
    Glénat - 1998

    Résumé : Un impact en 2000 décime la moitié de la population mondiale. En l'an 2015, Shinji un adolescent discret et solitaire est appelé par son père qui l'a abandonné quand il avait 10 ans. Il se retrouve à piloter ce qu'on nomme une "Eva" afin de protèger la Terre d'un ultime et fatal impact pour l'humanité en combattant des entités appelées "Anges"

    Mon avis : C'est pour moi LE manga de référence! Adapté de la série dont Sadamoto s'occupe du character design. Il se réapproprie l'histoire GAINAX en tentant de montrer son point de vue de l'histoire. Moi qui n'avais rien compris au film j'y ai trouvé des réponses beaucoup plus complètes ! Rei reste le personnage emblématique de la série qui, peut être à mon goût, est mieux analysée à travers ce manga. Le fond de l"histoire qui utilise la genèse de la création du monde est incroyablement bien rendue et reste un pivot centrale dans l'intrigue. Si les derniers chapitres partent très loin dans le raisonnement à la fois biblique et psychologique, c'est pour moi la série à lire en terme de connaissances manga. La fin est plutôt réussit et ne nous laisse pas totalement sur notre faim. Un bon moment qui aura valu la peine d'attendre si longtemps entre chaque parution de volume !


    votre commentaire
  • Chobits (8 tomes)
    CLAMP
    Pika - 2002
    9782845991989

    Résumé éditeur: Hideki Motosuwa, étudiant recalé, trouve un ordinateur personnel gisant au milieu des poubelles. Nommée Tchii, celle-ci ne contient aucun logiciel, et semble n''avoir aucune utilité...

    Dans un monde où les ordinateurs ont une forme humaine, Clamp nous offre le premier volume d'une comédie sentimentale servie par un graphisme somptueux.

    Mon avis : Bien que catégorisé comme shonen, il s'agit au fond d'une histoire d'amour. Alors oui ça parle informatique, notre pauvre Hideki aura souvent le chapiteau dressé le matin suite aux tenues légères et aux postures de Tchii mais cela n'a rien de vraiment pervers au contraire l'humour est au rendez-vous ainsi que le mystère qui entoure la merveilleuse et naïve petite Tchii qui ne connait rien à notre monde et veut simplement faire plaisir à son maître... La grande question qui se pose tout au long de ce livre c'est jusqu'où peuvent aller nos sentiments pour les humanoïdes au fond. Et quelle est la frontière entre eux et nous ? Peuvent-ils aimer ou être aimé ? Un très bon moment de lecture. À savoir que Tchii fait souvent clin d'oeil dans plusieurs séries de CLAMP, notamment la logeuse qui est la même pour Kobato et fait d'autres apparitions comme dans Tsubasa.


    votre commentaire
  • Réalisateur : Kôichi Chigira
    Scénario : Basé sur le roman de Miyuki Miyabe
    Studio : Gonzo

    Année de production : 2006
    Nationalité : Japonais

    Résumé : Wataru ne rêve que d'une vie tranquille entouré de sa famille.  Mais la réalité est tout autre quand il apprend la séparation de ses parents. Sa rencontre avec Mitsuru va tout changer. Il lui montre le chemin d'un monde magique où les souhaits deviennent réalité pour ceux qui le méritent. En franchissant la porte qui mène à VISION, Wataru va enfin pouvoir changer son destin. Armé d'une épée magique, il part à la recherche de la Déesse de la Fortune, la seule capable de sauver sa famille.

    Mon avis : Ce film est plutôt simpliste mais magnifique par la diversité des personnages que Wataru rencontre (personnellement j'ai eu un véritable coup de cœur pour le petit dragon!) Le dessin est plaisant et les questions abordées dans l'histoire sont assez réalistes ce sont des questions auxquelles tous les enfants se posent dans les moments vraiment difficiles de leur vie. A voir et vive les poussins multicolores !


    votre commentaire