• C'est lundi que lisez-vous ? #94

    Ce que j'ai lu :

    C'est lundi que lisez-vous ? #94C'est lundi que lisez-vous ? #94C'est lundi que lisez-vous ? #94C'est lundi que lisez-vous ? #94C'est lundi que lisez-vous ? #94

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ce que je lis :

    C'est lundi que lisez-vous ? #94

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ce que je compte lire :

    C'est lundi que lisez-vous ? #94


    votre commentaire
  • Challenge Petit Bac 2018 !

    Cette année j'ai décidé de découvrir un nouveau challenge qui aille en adéquation entre les nouveautés que je lis et vider ma pal qui comprend environ 170 titres...

    Grâce à Bidib, j'ai entendu parler du fameux Petit Bac qui consiste à lire sur une année des livres dont un mot du titre entre dans l’une des catégories imposées par Enna, l'organisatrice de ce challenge ! On peut remplir ses catégories de plusieurs lignes thématiques que chacun est libre de choisir ! Pour ma part, comme c’est ma première participation j'ai choisi 3 thématiques, les romans, les polars et la jeunesse même si je sais que je ne remplirai sûrement pas tout en jeunesse vu le peu que j'en lis...

    Voici les catégories de cette année que je remplirai au fur et à mesure :

    • PRÉNOM :
      - Roman :
      JULES
      Le Système Victoria
      ELIJAH
      - Polar :
      Mon amie ADELE
      HEATHER Mallender  a disparu
      - Jeunesse :
      GARY Cook

     

     

    • ANIMAL :
      - Roman :
      Mon CHIEN stupide
      L'élégance du HÉRISSON
      Le LIÈVRE de Vatanen
      PINGOUIN
      - Polar :
      Les RATS du musée
      - Jeunesse :
      L’ÉCUREUIL et la première neige

     

    • OBJET :
      - Roman :
      La SERPE
      Le LIVRE que je ne voulais pas écrire
      REVOLVER
      - Polar :
      - Jeunesse :

     

    • COULEUR : 
      - Roman :
      Jeu BLANC
      - Polar :
      Une forêt OBSCURE
      - Jeunesse :
      Les joues ROSES

     

    • DÉPLACEMENT/ MOYEN DE TRANSPORT :
      - Roman :
      BALLADE de l'impossible
      Underground RAILROAD
      - Polar :
      Un AVION sans elle
      - Jeunesse :

     

    • PASSAGE DU TEMPS  :
      - Roman :
      Le JOUR d'avant
      - Polar :
      - Jeunesse :
      Le TEMPS des héros

     

    • TITRE MOT UNIQUE :
      - Roman :
      1Q84
      Encore
      Flamme
      - Polar :
      Kaiken
      - Jeunesse :
      Grupp

     

    • MOT POSITIF : 
      - Roman :
      L'ESPOIR au corps
      - Polar :
      Les BRILLANTS
      - Jeunesse :

     

    • ART: 
      - Roman :
      Miniaturiste
      - Polar :
      - Jeunesse :

     

    • GROS MOT (bonus facultatif) :
      - Roman :
      - Polar :
      - Jeunesse :

    3 commentaires
  • Nos richessesNos richesses
    Kaouther Adimi
    Seuil - 2017
    9782021373806

    Résumé éditeur : En 1935, Edmond Charlot a vingt ans et il rentre à Alger avec une seule idée en tête, prendre exemple sur Adrienne Monnier et sa librairie parisienne. Charlot le sait, sa vocation est d'accoucher, de choisir de jeunes écrivains de la Méditerranée, sans distinction de langue ou de religion. Placée sous l'égide de Giono, sa minuscule librairie est baptisée Les Vraies Richesses. Et pour inaugurer son catalogue, il publie le premier texte d'un inconnu : Albert Camus. Charlot exulte, ignorant encore que vouer sa vie aux livres, c'est aussi la sacrifier aux aléas de l'infortune. Et à ceux de l'Histoire. Car la révolte gronde en Algérie en cette veille de Seconde Guerre mondiale. 
    En 2017, Ryad a le même âge que Charlot à ses débuts. Mais lui n'éprouve qu'indifférence pour la littérature. Étudiant à Paris, il est de passage à Alger avec la charge de repeindre une librairie poussiéreuse, où les livres céderont bientôt la place à des beignets. Pourtant, vider ces lieux se révèle étrangement compliqué par la surveillance du vieil Abdallah, le gardien du temple.

    Mon avis : Livre primé et faisant parti de la sélection Talent à découvrir Cultura. J'avoue que le résumé ne m'avait guère conquise mais à force d'entendre ses éloges, j'ai fini par m'y mettre aussi... Un récit avec trois points de vues qui s'alternent, celui de Ryad qui arrive pour vider le local qui était autrefois une librairie, celui d'un narrateur externe qui nous rappelle les faits historiques qui gravite en Algérie en corrélations aux dates données par le journal de Charlot et enfin, le dit journal de Charlot, créateur de la librairie et premier éditeur de bon nombres de grands auteurs incontournables aujourd'hui. D'un point de vue histoire de l'édition j'ai trouvé cela hyper intéressant et j'avoue avoir appris pas mal de choses que j'ignorais mais, à aucun moment je n'ai réussi à m'attacher à ces personnages, de ce fait, j'ai lu le livre mais sans y trouver un réel intérêt. Le style de l'auteur ne m'a pas permis cela car j'avais constamment l'impression qu'on cherchait à faire prendre parti au lecteur mais d'une façon un peu trop cliché et de ce fait pas naturelle. Voilà, un livre que j'ai lu mais qui sans le point historique sur cet éditeur m'a clairement laissé de marbre...


    votre commentaire
  • La Grande Ourse La Grande Ourse (One-Shot)
    Elsa Bordier et Sanoe
    Soleil (Métamorphoses) - 2017
     

    9782302063921 

    Résumé éditeur : Louise, une jeune femme d’une vingtaine d’années, peine à oublier ses proches disparus. Elle vit depuis en leur compagnie, au point même de se couper des vivants de peur de les perdre à leur tour... Sourire, profiter de la vie sont des choses qu’elle semble ne plus savoir faire. Soudain, l’étrange Phekda – une étoile, l’une de la Grande Ourse – fait irruption... et l’entraîne dans une immersion au plus profond d’elle même. Une immersion qui passe par une virée sur la plage de son enfance, par une nuit dans une petite maison biscornue, par une forêt labyrinthique qui oscille entre réel et fantastique jusqu’à la montée de cet incroyable escalier sorti des nuages… Mais où la mènerat-elle ? Et quelles en seront les conséquences ?

    Mon avis : Un graphisme à couper le souffle, des doubles pages absolument magiques qui font de ce roman graphique une petite pépite. Malheureusement, le scénario reste trop plat pour que la magie opère. Le vrai problème reste le déroulé, le début donne beaucoup de perspectives intéressantes jusqu'à ce que cette petite étoile apparaisse. Le problème ? Une petite étoile apparait chez vous, se présente et vous propose un voyage en train sans vous révélez la destination et vous la suivez sans poser de question ? WHAT !!! Est-elle invisible aux yeux des autres passagers ? Des détails pour certains mais pour moi cette naïveté ne permet pas d'adhérer pleinement à l'univers et rend le tout bancale... Dommage car les idées développées étaient intéressantes.


    votre commentaire
  • La Fillette au drapeau blancLa Fillette au drapeau blanc (One-Shot)
    Saya Miyaychi
    D'après la vie et le roman de : Tomiko Higa
    Akata - 2017
    9782369742333

    Résumé éditeur : Avril 1945, Okinawa. Tandis que le Japon est entré en guerre depuis quelque temps déjà, la petite île tropicale nippone semble encore épargnée par les conflits. C'est là-bas que vit la petite Tomiko, dans la joie et la bonne humeur, malgré l'absence de sa mère. Pourtant, quand les bombardement commencent et que son père doit partir sur le front, son quotidien bascule et... Désormais, il lui faudra survivre... Survivre, envers et contre tout !

    Mon avis : Un témoignage extrêmement poignant et intéressant sur la guerre, car si on est habitué aux mangas historiques sur cette périodes, ils sont souvent concentrés sur le front et peu sur les petites gens. Si "Le Tombeau des lucioles" vous a parus extrêmement dur cette oeuvre-ci sera plus abordable pour les esprits sensibles. Tomiko a une grande famille avec plusieurs frères et sœurs quand elle fuit la maison familiale à l'approche des bombardements. Elle est la cadette et va connaitre l'horreur et la perte avant d'être séparé des siens dans le flots de réfugiés. Pourtant, elle ne va pas abandonner et continuer à chercher sa famille. C'est un manga très intéressant avec photo d'époque à l'appuie qui montre un autre pan de la guerre avec les travers de certains soldats envers la population. J'ai beaucoup aimé ce one-shot sur la guerre d'Okinawa.


    votre commentaire