• Le Courage qu'il faut aux rivièresLe Courage qu'il faut aux rivières
    Emmanuelle Favier
    Albin Michel - 2017
    9782226400192 

    Résumé éditeur : Elles ont fait le serment de renoncer à leur condition de femme. En contrepartie, elles ont acquis les droits que la tradition réserve depuis toujours aux hommes : travailler, posséder, décider. Manushe est l’une de ces « vierges jurées » : dans le village des Balkans où elle vit, elle est respectée par toute la communauté. Mais l’arrivée d’Adrian, un être au passé énigmatique et au regard fascinant, va brutalement la rappeler à sa féminité et au péril du désir. 
    Baignant dans un climat aussi concret que poétique, ce premier roman envoûtant et singulier d’Emmanuelle Favier a la force du mythe et l’impalpable ambiguïté du réel.

    Mon avis : Un premier roman sur lequel il ne faut pas s'arrêter à la quatrième de couverture. En effet, si la première partie de ce récit est consacré à Manushe, vierge sous serment, elle n'est pas l'élément central de ce roman. L'auteure a choisi de montrer la condition de certaines femmes dans des pays où leur droit est restreint au maximum et ne parlons pas du sort réservé à celles lesbiennes... Ce roman c'est le destin de trois femmes, Manushe, qui pour échapper au mariage arrangé s'est faite vierge jurée mais dont ce serment est mis à mal par l'arrivée du bel Adrian dans son village. Celui d'une autre femme dont le père l'a force à se faire passer pour un homme afin de perpétrer la lignée familiale et enfin une très jeune fille de la ville en quête de ses origines... L'écriture est envoutante, poétique même au vue du contenu parfois dur mais qu"on lit avec délice et poésie. Le seul point noir que l'on pourrait faire sur ce roman c'est que si au début les parties se concentrent sur un personnage bien précis, cela n'est plus le cas par la suite et ce changement de style casse un peu le rythme du début même si cela ne m'a pas empêcher de dévorer ce premier roman qui s'inscrit dans les Talents Cultura de l'année 2017.


    votre commentaire
  • Une histoire de loupsUne histoire de loups
    Emily Fridlund
    Traduit de l'américain par Juliane Nivelt
    Gallmeister - 2017
    9782351781289 

    Résumé éditeur : Madeline, adolescente un peu sauvage, observe à travers ses jumelles cette famille qui emménage sur la rive opposée du lac. Un couple et leur enfant dont la vie aisée semble si différente de la sienne. Bientôt, alors que le père travaille au loin, la jeune mère propose à Madeline de s’occuper du garçon, de passer avec lui ses après-midi, puis de partager leurs repas. L’adolescente entre petit à petit dans ce foyer qui la fascine, ne saisissant qu’à moitié ce qui se cache derrière la fragile gaieté de cette mère et la sourde autorité du père. Jusqu’à ce qu'il soit trop tard.    
    Troublant et poétique, best-seller dès sa parution aux États-Unis, le premier roman d’Emily Fridlund a été acclamé par la critique.

    Mon avis : Un premier roman qui m'avait beaucoup intrigué de prime abord. J'ai mis en tout et pour tout près de trois semaines pour le finir... La faute à la fatigue, à l'ambiance et surtout à l'intrigue en elle-même... Car dans ce récit, l'histoire est en somme assez plate. Tout se joue vraiment dans l'ambiance très étrange et le nature writing du milieu de vie de Linda. Cette jeune fille qui va se retrouver baby-sitter pour ses nouveaux voisins va être témoin d'une part de l'étrange comportement du petit Paul puis de cette atmosphère très étrange dès que le père de famille va revenir à la maison... J'ai aimé cette ambiance particulière en espérant un détail, un retournement de fou qui me laisserait sur les fesses mais qui n'est jamais arrivé... Voilà tout le problème de ce roman. Jusqu'au bout je n'arrivais pas à savoir si j'allais l'aimer ou non car j'étais dans l'attente de ce petit plus. Hors si l'auteur nous dépeint un passé trouble, des petits actes isolés assez étranges et des attirances sexuelles d'adolescentes qui se cherche, elle ne va pas jusqu'au bout et nous laisse finalement en suspend avec toutes nos questions..

     

    Une histoire de loups


    votre commentaire
  • Pourquoi les oiseaux meurent Pourquoi les oiseaux meurent
    Victor Pouchet
    Finitute - 2017
    9782363390851

    Résumé éditeur : Il est tombé des oiseaux en Haute-Normandie.
    Il a plu des oiseaux et manifestement tout le monde s’en fiche. À peine quelques entrefilets dans la presse locale. Seul un jeune Parisien, histoire d’échapper à sa thèse, se passionne pour le phénomène. D’autant que c’est arrivé dans le village où il a grandi.
    Il fouille, il cherche, il enquête. Les pistes se multiplient, toutes plus inattendues et extravagantes les unes que les autres. Il descend la Seine à bord d’un bateau de croisière, tombe amoureux, se découvre des alliés, des ennemis, s’invente une famille et tente de mettre un peu d’ordre dans ses notes et dans sa vie.

    Victor Pouchet signe un premier roman malicieux, il propose un river-trip normand comme d’autres un road-trip californien.

     

    Mon avis : Premier roman, j'avais déjà lu Le Ruban de Ito Ogawa qui partait également sur le thème des oiseaux mais sous forme de nouvelles. Ici nous suivons l'histoire plutôt introspective de Victor qui narrateur de sa propre histoire. En découvrant une chute d'oiseaux morts juste sur la commune où il a grandit, ce dernier entreprend un périple tout au long de la Seine comme si une vieille obsession c'était subitement réveillé, lui fournissant un but nouveau. Au gré de ses rencontres et découverte, il nous fait part de son enfance, ses souvenirs, son père... Une douce ballade où tout est à la fois vrai et faux car toutes les informations fournies dans ce roman ont été documentées et avérées mais articulées à la sauce de l'auteur rendant l'histoire pleine de coïncidences et de petites surprises. Un premier roman très sympathique et léger !

     

    Pourquoi les oiseaux meurent


    votre commentaire
  • Un funambule sur le sableUn funambule sur le sable
    Gilles marchand
    Éditions Aux forges de Vulcain - 2017
    9782373050288

    Résumé éditeur : C'est l'histoire de Stradi qui naît avec un violon dans le crâne. A l'école, il va souffrir à cause de la maladresse ou de l'ignorance des adultes et des enfants. A ces souffrances, il va opposer son optimisme invincible, héritage de ses parents. Et son violon s'avère être un atout qui lui permet de rêver et d'espérer. Roman de l'éducation, révérant la différence et le pouvoir de l'imagination.

    Mon avis : Premier gros gros coup de cœur de cette rentrée littéraire. J'ai aimé retrouvé la plume de Gilles Marchand et ses histoires avec un brin de légèreté surtout pour ce roman qui parle quand même de handicap et de l'acceptation que la société leur réserve... Stradi nous met du baume au cœur, nous fait rire, voir nous fait rêver ! De ses 4 ans à sa vie d'adulte, rien n'est facile pour lui qui ne connait pas le silence ! Son handicap ne se voit pas, pourtant ce simple violon qui joue de beaux airs à l'intérieur de sa tête va l'empêcher de mener une vie normale...J'ai adoré lire chaque ligne de ce roman hors norme mais qui a su rester léger sans pour autant entrer dans la pathos... Bref à découvrir sans attendre !

     

    Un funambule sur le sable


    1 commentaire
  • Tu seras ma beautéTu seras ma beauté
    Gwenaële Robert
    Robert Laffont - 2017
    9782221202775

    Résumé éditeur :  Lisa, une professeure de sport au physique parfait, ne perd pas de temps en grands discours. C'est une femme directe. Mais lorsqu'elle rencontre, lors d'un salon du livre, Philippe Mermoz, séduisant auteur à succès, elle pressent que sa seule beauté ne suffira pas. Elle demande à Irène, une collègue de français à l'apparence ordinaire, éprise de littérature, d'écrire à sa place quelques lettres destinées à le charmer. Irène accepte, se prend au jeu, et voilà que ses jours monotones, un peu tristes – un mari notaire, un enfant qu'elle n'arrive pas à avoir –, s'en trouvent profondément bouleversés. La correspondance s'intensifie, devient intime, se prolonge. Jusqu'à ce que Lisa, perdant patience, décide de retrouver l'écrivain pour une nuit... Irène sombre dans le désarroi. Peut-elle continuer à vivre comme avant ?

    Dans ce Cyrano de Bergerac moderne, Gwenaële Robert raconte le destin émouvant d'une femme dont un échange épistolaire vient bousculer le quotidien et les espoirs. Une magnifique réflexion sur le pouvoir enchanteur des mots.

    Mon avis : Premier roman qui se veut une hommage à Cyrano de Bergerac. L'auteur bourre son œuvre de références à la littérature classique en remettant au goût du jour la correspondance épistolaire entre un auteur de renom et une professeure de français dont la vie était jusque là très plate. Ce bon dans sa passion refoulé faute de personne avec qui la partager va chambouler toute sa vie. Peut-on tout plaquer pour quelqu'un que l'on a jamais vu mais que l'on connait par ses lettres ? Un roman sympathique qui n'est pas un coup de cœur mais qui restera une bonne idée de cadeau si vous avez des amoureux des lettres dans votre entourage !

     

    Tu seras ma beauté


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique