• Au Royaume des aveuglesAu Royaume des aveugles
    Felicia Yap
    Traduit de l'anglais par Thibaud Eliroff
    Harper Collins - 2018
    9791033900429

    Résumé éditeur : Le monde est divisé en deux catégories. Celle des Monos, qui peuvent se souvenir uniquement de la journée de la veille, et celle des Duos, capables de se remémorer deux jours entiers, la veille et l’avant-veille. Vous êtes une Mono, et un seul fil rouge vous relie au passé : votre journal intime. Chaque soir, vous y consignez les événements importants de votre journée. Chaque matin, votre journal vous rappelle qui vous avez été, qui vous avez aimé et ce que vous avez fait. Un jour, la police sonne à la porte. Le corps de la maîtresse de votre mari a été retrouvé dans la rivière. On vous annonce que c’est votre mari qui l’a tuée. Il y a 48 heures. Pouvez-vous faire confiance à la police ? À votre mari ? Et surtout, pouvez-vous vous faire confiance à vous-même ?

    Mon avis : Un polar d'anticipation dans un monde où passé 23 ans chaque individu perd toute capacité de mémoire passé la veille ou l'avant veille. De ce fait, une réel scission existe entre ce qu'on nomme les monos, jugés comme inférieurs intellectuellement parlant et le duo capable de se souvenirs des deux jours précédents. Seul chance de savoir ce qui nous est important : tout marquer sur son iDiary, la dernière invention de Steve Jobs. C'est au travers de quatre journaux que nous découvront tout. D'abord celui de Claire, une mono mariée à un écrivain duo qui se souvient qu'hier elle était complètement effondrée mais ignore pourquoi. Mark son mari qui voit son future carrière politique s'effondrer quand le cadavre de sa maitresse est repêché dans la rivière au bout de leur quartier. Hans, le flic chargé de l'enquête qui a également accès au journal de la victime et enfin une certaine Sophia, qui dit juste vouloir se venger de Mark. On est happé, dans ce mariage qui n'en ai plus qu'un en surface et où tout s'apprête à voler en éclat. La psychologie des personnages a son importance mais ce qui m'a le plus intéressé c'est la notion d'oubli. Que se passerai-t-il si l'on oublie d'y noter un fait volontairement ou pas... C'est le centre de ce polar qui m'a tenu en haleine car même si sur la fin on se doute de ce qui s'est passé,c'est tout le passé et la manière dont nos souvenirs le façonnent qui est important !


    votre commentaire
  • Une vie minusculeUne vie minuscule
    Philippe Krhajac
    Flammarion - 2019
    9782081412699 

    Résumé éditeur : «Tout autour, un parc et ses séquoias si grands pour mes yeux d'enfant que je me dis qu'avec ces sapins-là, le ciel n'est pas si loin. Je descends de l'ambulance. Tristesse et joie sont dans mes poches? Tout va bien. Mais non, que dis-je : à l'abordage, à la conquête!»
    Phérial a quatre ans et s' apprête à entrer dans un orphelinat pour enfants en régression. Loin de se douter que le chemin sera périlleux, il traverse sa réalité d'enfant abandonné en se jouant comme il peut du cortège des misères sans fin, des familles d'accueil, des éducations aux mille règles, mille abus, mille mensonges. Ne perdant jamais de vue son désir profond : retrouver peut-être, un jour, sa maman, il avance sans relâche et au cours de ses péripéties rencontre trois femmes d'exception. Trois fées, n'est-ce pas d'excellent augure pour que l'enfant puisse devenir le fils du père, le fils de la mère puis l'homme qu'il doit être? 
    Récit initiatique des temps modernes, Une vie minuscule est un premier roman dans lequel la poésie, portée par une magistrale fureur de vivre, gifle tour à tour déception et tristesse.

    Mon avis : Un premier roman autobiographique sur l'enfance de l'auteur. Si d'habitude ni cet éditeur ni ce genre de roman ne m'inspirent là j'ai été tenté par ce gamin allant d’orphelinat en maison d'accueil. La plume de l'auteur est poétique, entrainante rendant le tout magique. On suit ce petit Phérial de ses 4 ans à sa vie d'adulte. Si certains passages sont décrits avec justesses et finesses, on entre dans ses rêves parfois étranges sans aucun patho. Ellipses narratives et saut dans le temps sur un chapitre donnent un rythme à l'histoire sans jouer dans le mélo. Des passages durs mais rien de trop choquant grâce à la plume de l'auteur. Le combat de toute une vie pour cet enfant abandonné et trimballé par un système qui n'est pas toujours juste... J'ai beaucoup aimé sur le fond et la forme ce premier roman en regrettant presque que certains passages de la vie de Phérial ne soient pas plus développés !


    1 commentaire
  • Nos richessesNos richesses
    Kaouther Adimi
    Seuil - 2017
    9782021373806

    Résumé éditeur : En 1935, Edmond Charlot a vingt ans et il rentre à Alger avec une seule idée en tête, prendre exemple sur Adrienne Monnier et sa librairie parisienne. Charlot le sait, sa vocation est d'accoucher, de choisir de jeunes écrivains de la Méditerranée, sans distinction de langue ou de religion. Placée sous l'égide de Giono, sa minuscule librairie est baptisée Les Vraies Richesses. Et pour inaugurer son catalogue, il publie le premier texte d'un inconnu : Albert Camus. Charlot exulte, ignorant encore que vouer sa vie aux livres, c'est aussi la sacrifier aux aléas de l'infortune. Et à ceux de l'Histoire. Car la révolte gronde en Algérie en cette veille de Seconde Guerre mondiale. 
    En 2017, Ryad a le même âge que Charlot à ses débuts. Mais lui n'éprouve qu'indifférence pour la littérature. Étudiant à Paris, il est de passage à Alger avec la charge de repeindre une librairie poussiéreuse, où les livres céderont bientôt la place à des beignets. Pourtant, vider ces lieux se révèle étrangement compliqué par la surveillance du vieil Abdallah, le gardien du temple.

    Mon avis : Livre primé et faisant parti de la sélection Talent à découvrir Cultura. J'avoue que le résumé ne m'avait guère conquise mais à force d'entendre ses éloges, j'ai fini par m'y mettre aussi... Un récit avec trois points de vues qui s'alternent, celui de Ryad qui arrive pour vider le local qui était autrefois une librairie, celui d'un narrateur externe qui nous rappelle les faits historiques qui gravite en Algérie en corrélations aux dates données par le journal de Charlot et enfin, le dit journal de Charlot, créateur de la librairie et premier éditeur de bon nombres de grands auteurs incontournables aujourd'hui. D'un point de vue histoire de l'édition j'ai trouvé cela hyper intéressant et j'avoue avoir appris pas mal de choses que j'ignorais mais, à aucun moment je n'ai réussi à m'attacher à ces personnages, de ce fait, j'ai lu le livre mais sans y trouver un réel intérêt. Le style de l'auteur ne m'a pas permis cela car j'avais constamment l'impression qu'on cherchait à faire prendre parti au lecteur mais d'une façon un peu trop cliché et de ce fait pas naturelle. Voilà, un livre que j'ai lu mais qui sans le point historique sur cet éditeur m'a clairement laissé de marbre...


    votre commentaire
  • La Trilogie de la Poussière - 1 La Belle SauvageLa Trilogie de la Poussière - La Belle Sauvage
    Philip Pullman
    Traduit de l'anglais par Jean Esch
    Gallimard Jeunesse - 2017
    9782075091268

    Résumé éditeur : À l'auberge de la Truite, tenue par ses parents, Malcolm, onze ans, voit passer de nombreux visiteurs. Tous apportent leurs aventures et leur mystère dans ce lieu chaleureux. Certains sont étrangement intéressés par le bébé nommé Lyra et son dæmon Pantalaimon, gardés par les nonnes du prieuré tout proche. Qui est cette enfant ? Pourquoi est-elle ici ? Quels secrets, quelles menaces entourent son existence ? Pour la sauver, Malcolm et Alice, sa compagne d'équipée, doivent s'enfuir avec elle. Dans une nature déchaînée, le fragile trio embarque à bord de La Belle Sauvage, le bien le plus précieux de Malcolm. Tandis que despotisme totalitaire et liberté de penser s'affrontent autour de la Poussière, une particule mystérieuse, deux jeunes héros malgré eux, liés par leur amour indéfectible pour la petite Lyra, vivent une aventure qui les changera pour toujours.

    Mon avis : Quelle joie de retrouver la magnifique plume de l'auteur d'À la croisée des mondes ! Une saga qui m'avait durablement marquée. Ici nous retrouvons Lyra, son monde mais plusieurs années en arrière. Malcolm, fils d'aubergiste va se retrouver étroitement lié au destin de ce bébé que la justice a choisi de placer dans un endroit secret. Si cette histoire de poussière m'avait rebuté à ma première lecture du Royaume du Nord,  là on est au tout début de sa découverte, et le voyage que va entreprendre Malcolm est de loin le plus magique qui soit. Une seule hâte, retrouver Malcolm pour la suite de cette nouvelle trilogie !


    2 commentaires
  • La Route de Sampo
    Sok-Yong Hwang
    Traduit du coréen par Choi Mikyung et Jean-Noël Juttet
    Picquier poche - 2017
    9782809713022

    Résumé éditeur : Deux ouvriers se déplaçant de chantier en chantier et une prostituée en fuite font un bout de chemin ensemble. Une amitié se crée entre eux qui étaient des inconnus et qui le redeviendront bientôt. Leurs espoirs et leur nostalgie auréolent ce voyage d'une poésie et d'une humanité profondes.
    Les trois histoires qui complètent ce livre évoquent des épisodes clés de l'histoire de la Corée, avec une tonalité parfois autobiographique : un enfant pris dans la tourmente de la guerre civile entre le Sud et le Nord dans les années 1950 ; la désespérance d'un soldat coréen enrôlé dans la guerre du Viêtnam ; les milliers de ceux qui, dans les années 1970, désertent les campagnes pour les mirages de la ville.

    Mon avis : Un recueil de 4 nouvelles pour certaines autobiographiques qui nous font découvrir la Corée sous un autre jour. Des souvenirs d'enfances au périple de personnages à la recherche d'un travail ou fuyant une existence, chacune de ces histoires nous montrent le changement, l'exil obligé pour certains et cette dualité entre la ville et la campagne. Si j'avais jusque là adoré les romans de cet auteur, ces nouvelles n'ont pas eu le même écho pour moi, peut-être étaient trop personnelles... Elles sont intéressantes mais auront du mal a trouvé un public en France...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique