• Ne Pas Pleurer 11 janNe Pleure pas
    Mary Kubica
    Traduit de l'anglais par Barbara Versini
    Harper & Collins Noir - 2017
    9791033900177

    Résumé éditeur : A Chicago, Esther Vaughan disparaît du jour au lendemain. Sa colocataire Quinn s'inquiète et essaie de se renseigner. Elle prend conscience qu'elle ne connaît rien de la vie de son amie, et une lettre en particulier l'alarme. Ailleurs, au bord du lac Michigan, Alex Gallo reçoit dans son café la visite d'une femme au charme irrésistible.

     

    Mon avis : J'ai beaucoup entendu parler de cette auteure en bien, alors j'avais très envie d'essayer pour y voir ce style qui plait tant avec une double narration. Dans ce roman nous suivons deux personnes, Quinn qui vient de découvrir que sa colocataire qu'elle a laissé seule la veille au soir n'a pas dormi là et a disparu ainsi qu'Alex, un jeune garçon dont la vie n'est pas facile et très routinière qui voit débarquer dans le café où il travaille une attirante et énigmatique jeune femme qui n'habite pas la ville. Pas mal de faux semblants avec une chute assez surprenante sous le signe de la vengeance malheureusement j'ai trouvé quelques longueurs et surtout ce style trop simple m'a plutôt donné l'impression de lire un roman ado qu'un polar captivant. Dommage même si ça se lit bien...Ce n'est pas un coup de cœur.


    votre commentaire
  • L'Hiver dernier, je me suis séparé de toiL'Hiver dernier, je me suis séparé de toi
    Fuminori Nakamura
    Traduit du japonais par Myriam Dartois-Ako
    Philippe Picquier - 2016
    9782809712278

    Résumé éditeur :  Un journaliste est chargé d'écrire un livre sur un photographe accusé d'avoir immolé deux femmes, mais pourquoi l'aurait-il fait ? Pour assouvir une effroyable passion, celle de photographier leur destruction par les flammes ? À mesure que son enquête progresse, le journaliste pénètre peu à peu un monde déstabilisant où l'amour s'abîme dans les vertiges de l'obsession et de la mort. Un domaine interdit où il est dangereux, et vain, de s'aventurer...
    Dans ce roman noir qui flirte avec le roman gothique pour mieux nous faire frissonner, les apparences sont toujours pires que ce qu'elles semblent, les poupées sourient étrangement et le rouge est celui du sang. Seule est certaine l'attirance pour la perdition.

    Mon avis : Quand j'ai découvert cet auteur, c'était en lisant Pickpocket qui se lit réellement comme une petite nouvelle et évidement j'avais adoré ! En apprenant la sortie de son troisième roman j'ai d'abord été séduite par la couverture qui avec ce titre forme vraiment un livre qui donne envie ! Certains reconnaitrons aussi mon engouement pour tout ce qui est un peu macabre et sombre avec cette histoire de femmes brulées vives au nom de l'art mais ce roman est vraiment excellent et bien ficelé ! Nous suivons un jeune journaliste à travers ses entretiens réalisés avec le condamné à mort mais aussi tout un tas de documents qui sont des lettres, des extraits d'enquêtes et puis des choses qui sur le moments n'ont rien à faire là... Enfin jusqu'à ce que ce dernier est un déclic... Nous changeons alors de point de vue pour comprendre ce qui est réellement arrivé et là je peux vous dire que c'est vraiment une descente en enfer... Un plan machiavélique qu'on ne voit pas du tout venir... Philippe Picquier a l'art de nous proposer de la qualité et indéniablement Fuminori Nakamura est un auteur peu connu chez nous mais qui vaut le détour que vous aimiez le polar ou non. La part sombre de ses livres ainsi que son style en font un auteur contemporain très facile d'accès pour ceux qui ont habituellement du mal à lire de la littérature japonaise et qu'il vaut le coup de suivre !


    votre commentaire
  • GlacéGlacé
    Bernard Minier
    Pocket - 2012
    9782266219976

    Résumé éditeur : Dans une vallée encaissée des Pyrénées, au petit matin d’une journée glaciale de décembre, les ouvriers d’une centrale hydroélectrique découvrent le corps sans tête d’un cheval, accroché à la falaise.
    Ce même jour une jeune psychologue prend son premier poste dans le centre psychiatrique de haute sécurité qui surplombe la vallée.
    Le commandant Servaz, flic hypocondriaque et intuitif, se voit confier l’enquête la plus étrange de toute sa carrière.

     

    Mon avis : Depuis le temps que j'en entends parler ! Je me suis lancée dans ce petit pavé de 720 pages et je dois dire que j'ai vraiment eu du mal à le lâcher tant l'intrigue est étrange et très prenante. Si le début est plutôt lent, il suffit d'être pris par l'ambiance et ce coté sordide qui règne constamment pour devenir totalement accro au livre et à cette enquête qui démarre sur la mutilation d'un cheval et nous tend vers le passé et des secrets inavouées... L'intrigue nous tiens en haleine jusqu'au bout avec ce constant dilemme : Qui a tué ? Pourquoi ? J'ai été emportée dans cette véritable tempête glacée et je retenterais avec joie l'expérience d'un prochain Bernard Minier ! Je ne vous en dis pas plus... Surprise !

     

    Coté série TV rien à voir... les liens et caractères des personnages ont absolument tous été changé ! Dommage car du coup tous ce qui m'a plus dans le livre n'était plus présent dans la série...


    votre commentaire
  • Quelques minutes après minuitQuelques minutes après minuit
    Patrick Ness
    Traduit de l'anglais par Bruno Krebs
    Folio Junior - 2016
    9782075074506

    Résumé éditeur : Depuis que sa mère est malade, Conor, treize ans, redoute la nuit et ses cauchemars. Chaque fois, quelques minutes après minuit, un monstre apparaît sous la forme d'un arbre gigantesque qui apporte avec lui l'obscurité, le vent, les cris. Le monstre vient chercher quelque chose de très ancien et de sauvage. Il veut connaître la vérité...

     

    Mon avis : Un roman vraiment à couper le souffle par son impact et son fond ! Ne lisant pas de jeunesse je ne sais pas ce qu'il existe d'autres mais c'est un excellent roman pour expliquer le cancer et notamment de vivre avec un parent qui a le cancer. Car ce livre a beau être une histoire fantastique il ne reste pas moins un fond sur la maladie extrêmement bien développé et construit ! En effet, Connor vit seul avec sa maman jusqu'à ce que sont état empire... Il doit alors cohabiter avec sa grand-mère mais surtout, il voit apparaitre un monstre toutes les nuits... Il gère tout ça difficilement et à sa manière mais les scènes à l'école nous confronte rapidement à son mal être. Je n'en dirais pas plus si ce n'est qu'il s'agit là d'un très beau conte qui est en plus adapté actuellement au cinéma.

    Besoin d'un autre avis ?

    Books Are Amazing

     

    Quelques minutes après minuit


    votre commentaire
  • La Veuve 12 janLa Veuve
    Fiona Barton
    Traduit de l'anglais par Séverine Quelet
    Fleuve Noir - 2017
    9782265114562

    Résumé éditeur :  La vie de Jane Taylor a toujours été ordinaire. Un travail sans histoire, une jolie maison, un mari attentionné, en somme tout ce dont elle rêver, ou presque.
    Jusqu’au jour où une petite fille disparaît et que les médias désignent Glen, son époux, comme LE suspect principal de ce crime.
    Depuis ce jour, plus rien n'a été pareil. Jane devient la femme d'un monstre aux yeux de tous. Les quatre années suivantes ressemblent à une descente aux enfers : accusée par la justice, assaillie par les médias, abandonnée par ses amis, elle ne connait plus le bonheur ni la tranquillité, même après un acquittement. Mais aujourd'hui, Glen est mort. Fauché par un bus.
    Ne reste que Jane, celle qui a qui a tout subi, qui pourtant n'est jamais partie. Traquée par un policier en quête de vérité et une journaliste sans scrupule, la veuve va-t-elle enfin délivrer sa version de l'histoire ?

    Mon avis : J'étais très enthousiaste sur ce titre avec une couverture très belle et une intrigue prometteuse. J'ai dévoré le début avec avidité aimant ces ruptures temporelles et de points de vues. En effet, tout commence le 9 juin 2010 lorsque Janie, veuve depuis peu voit arriver une journaliste sur son parvis. De là s'enchaine un aller retour entre ce présent et 2006, année durant laquelle la petite Bella deux ans à mystérieusement disparue sans jamais laissé de traces. Tout accusait Glen, le mari de Jane dont nous auront le point de vue mais le reste de l'intrigue se concentre sur la vision de Jane, de l'inspecteur et de notre journaliste qui veut absolument réussir à décrocher une interview avec Jane qui n'a jamais fait aucune déclaration. Le début était très prenant mais malheureusement une grosse partie du livre reste concentrer sur 2006 avant de revenir à 2010 ce qui rend le tout un peu longuet par moment... Je m'attendais également à une psychologie plus poussée des personnage alors qu'au final tout dévient évident sans surprise aucune... Dommage car l'histoire a du cachet bien qu'il s'agisse d'une disparition d'enfant cela aurait pu donner quelque chose de beaucoup plus percutant...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique