• Le Monstre nounou 13 octLe Monstre nounou
    Tuutikki Tolonen
    Traduit de l'anglais par Magali Duez
    R Jeunesse - 2009
    978221196171

    Résumé éditeur : Partez en vacances l'esprit tranquille, confiez vos enfants à un monstre ! Le premier titre de R Jeunesse, la nouvelle collection pour les 8-12 ans. 

    Les vacances d'été promettent d'être inhabituelles pour Halley, 11 ans, Koby, 9 ans et Mimi, leur petite sœur de 6 ans : heureuse gagnante d'un séjour de relaxation de deux semaines, leur mère s'apprête à partir l'esprit libre, puisque – en l'absence du père en voyage d'affaires – la société organisatrice du concours offre aux lauréats une nounou à temps plein. Rien donc de trop bizarre... jusqu'à ce que l'identité de la nounou soit révélée : il s'agit d'un gros monstre poilu qui empeste la poussière ! Le mode d'emploi du monstre nounou a beau ne pas être très clair, et sa maîtrise du langage humain extrêmement limitée, Halley, Koby et Mimi vont passer des vacances qu'ils ne sont pas près d'oublier.

    Mon avis : Un roman jeunesse assez particulier... Si le concept semble bien enfantin certains aspects sont assez surprenant notamment la fin et la relation père-enfants. En effet, cette joyeuse petite famille vit presque uniquement avec leur mère non pas parce que leurs parents sont divorcés mais parce que leur père est une homme d'affaires qu'ils ne voient jamais tant il voyage de part le monde... Dès qu'il appelle, ses enfants le nomme " La Voix invisible " sur le moment c'est assez surprenant tant les livres jeunesses ont tendance à passer sous silence l'absence du père mais jamais le mettre en avant de cette façon... J'ai été très surprise donc par cette relation et le retour de leur papa au cours de l'histoire dans leur vie. Car autant vous le dire tout de suite, à part ce coté relationnel l'histoire tourne évidement autour des monstres nounou et des créatures magiques car le surnaturel rythme déjà leur quotidien et surtout celui de la petite dernière : Minnie qui parle avec sa robe de chambre... Bref une joyeuse découverte sur le monde des monstres qui finalement ne font pas si peur que ça et sont même très amusant à étudier... Bref un super roman très sympa pour les enfants même si la fin et comme je le disais au début assez surprenante...

    Le Monstre nounou


    votre commentaire
  • Les Mots entre mes mainsLes Mots entre mes mains
    Guinevere Glasfurd
    Traduit de l'anglais par Claire Desserrey
    Préludes - 2016
    9782253107804

    Résumé éditeur : Quand Helena Jan van der Strom arrive à Amsterdam pour travailler chez un libraire anglais, la jeune femme fascinée par les mots, a appris à lire seule et à écrire. Son appétit pour la vie et sa soif de connaissance trouveront des échos dans le cœur et l'esprit du philosophe René Descartes. Mais dans ce XVIIe siècle d'ombres et de lumières, où les penseurs sont souvent sévèrement punis, où les femmes n'ont aucun droit, leur liaison pourrait les perdre.
    Descartes est catholique, Helena protestante. Il est philosophe, elle est servante. Que peut-être leur avenir ?

    À partir d'une histoire d'amour avérée et méconnue, Guinevere Glasfurd dresse le portrait fascinant d'une femme lumineuse en avance sur son temps. Un roman de passion et de liberté sur fond de fresque envoutante des Pays-Bas au " siècle d'or " .

    Mon avis : Un premier roman qui m'a autant marqué que La jeune fille à la perle de Tracy Chevalier voir plus ! Une histoire d'amour interdite et véridique entre un philosophe et une jeune servante qui contre toute attente savait lire et écrire. Si tout deux semblaient en avance sur leur siècle, leur amour interdit et leur parcours reste exceptionnel et passionnant ! On ne se lasse pas cette histoire que l'on dévore en ayant du mal à s'arrêter. L'auteure a choisie de séquencer son roman par période et lieu sans forcement respecter la chronologie mais qu'importe se livre se dévore. On rentre facilement dedans et la lecture faite de descriptions simples mais efficaces nous permet vraiment de visualiser la ville, la demeure mais aussi les us et coutumes de l'époque c'est vraiment une merveilleuse découverte que je vous recommande !

    Les Mots entre mes mains


    votre commentaire
  • Planète videPlanète vide
    Clément Milian
    Gallimard Noir - 2016
    9782072696329

    Résumé de quatrième de couverture :  «Patrice Gbemba, dit Papa, était né sur Terre, mais il s’y sentait étranger. Au ciel bleu pollué de la ville, il préférait les étoiles. Aux voitures, il préférait les fusées. Aux hommes enfin, qu’il appelait les autres, il préférait les bêtes.
    Depuis tout enfant, timide, il avait souffert des groupes. Il en avait tant souffert, même, qu’il se sentait maudit.
    Papa ne croyait pourtant pas aux malédictions. Il ne croyait pas au destin.
    Il ne pouvait se douter qu’un jour prochain, il tuerait.»

    Mon avis : Papa a 11 ans, il est racketté et moqué quotidiennement alors le jour où il décide enfin de se défendre, il est persuadé d'avoir tuer son ravisseur et s'enfuit. Commence alors une course folle de la banlieue jusqu'à Paris. Ville qu'il n'a jamais visité et qui ne va pas forcément se montrer sous son meilleur jour... Ce premier roman publié chez Série Noire n'a pourtant rien d'un polar... J'ai apprécié cette ambiance qui nous met mal à l'aise et nous montre la face caché de Paris à travers les yeux de Papa. On est beaucoup plus dans le roman social que le roman policier mais ce fut une agréable découverte avec des chapitres très courts mais nous faisant voyager dans la tête d'un enfant...

    Planète vide


    votre commentaire
  • AquariumAquarium
    David Vann
    Traduit de l'américain par Laura Derajinski
    Gallmeister - 2016
    9782351781173

    Résumé de quatrième de couverture :  Caitlin, douze ans, habite avec sa mère dans un modeste appartement d’une banlieue de Seattle. Afin d’échapper à la solitude et à la grisaille de sa vie quotidienne, chaque jour, après l’école, elle court à l’aquarium pour se plonger dans les profondeurs du monde marin qui la fascine. Là, elle rencontre un vieil homme qui semble partager sa passion pour les poissons et devient peu à peu son confident. Mais la vie de Caitlin bascule le jour où sa mère découvre cette amitié et lui révèle le terrible secret qui les lie toutes deux à cet homme.

     
    La prose cristalline de David Vann nous apprend comment le désir d’amour et l’audace de la jeunesse peuvent guérir les blessures du passé. Aquarium est un pur moment de grâce offert par l’un des plus grands écrivains américains actuels.

    Mon avis : J'avais entre aperçu l'univers de David Vann en lisant une adaptation bande dessinée de Sukkwan Island et ce côté intense et horrible à la fois m'avait bien plus. Lorsque j'ai vu ce nouveau roman sur table, je n'ai pas résisté à l'envie de découvrir sa plume et aucun regret ! Encore une fois l'histoire est à la limite du sordide, intense et intimiste en même temps. L'aquarium un lieu où phare ou commence et se termine le roman. Un lieu qui sert de refuge à Caitlin qui vit seule avec sa mère. Toute deux tentent de survivre à ce monde régit par l'argent et le secret concernant l'histoire familiale dont sa mère refuse de parler. L'arrivée de ce vieil homme pour lui tenir compagnie va à tout jamais changer sa vie de même que l'affection qu'elle porte envers son amie d'école. Beaucoup de thèmes sont abordées à travers ce roman, la famille domine évidement mais aussi le traumatisme...Sans trop vous en dire, on retrouve la dureté et la cruauté propre aux histoires de cet auteur qui tranche nettement avec ses moments de pure bonheur à observer les poissons avec douceur...

    Aquarium


    votre commentaire
  • Le DétourLe Détour
    S.A. Bodeen
    Traduit de l'anglais par Valentine Vignault
    Michel Lafon - 2016
    9782749929309

    Résumé de quatrième de couverture :  À 17 ans, Livvy Flynn est LA romancière à succès d’une série fantastique pour adolescents.  Un jour comme les autres, elle prend sa voiture pour se rendre à un atelier d’écriture loin de chez elle.  Mais il suffit d’une mauvaise indication du GPS, d’une seconde d’inattention sur une route cabossée, et c’est l’accident… 
    Lorsqu’elle reprend conscience, Livvy découvre avec horreur qu’elle est emprisonnée dans la cave d’une ferme, au milieu de nulle part. Ses ravisseuses, une mère et sa fille désaxée, lui en veulent pour une raison qu’elle ignore.
    Livvy comprend vite qu’elle a peu de temps pour sortir de ce piège fatal.

    Mon avis : Un roman ado qui faisait référence à Misery de Stephen King, je ne pouvais passer à côté ! Un huit-clos d'à peine 250 pages retraçant le week-end mouvementé d'une ado connue du monde entier pour un roman qu'elle a écrit à l'âge de quatorze ans. Exactement comme dans les films des horreurs, le début est plus que basique : elle se rend à un atelier d'écriture mais malheureusement pour elle, une déviation l'empêche de passer par la route habituelle. Encore une fois très cliché, elle a un accident de la route après avoir vu quelque chose d'improbable sur le bas côté et lorsqu'elle se réveille commence alors son pire cauchemar : elle est enfermée, entourée d'une étrange gamine et de sa mère... Si le huit-clos nous tient en haleine jusqu'au bout, l'héroïne reste quand même très stéréotypée... C'est d'ailleurs ce coté cliché qui m'a un peu bloquée...Elle semble tout droit sortie d'une série américaine avec son petit coté je me la pète, je suis meilleure que tout le monde... Même lorsqu'elle se replonge dans son enfance ce coté là persiste... À part ce détails-ci l'histoire se lit très bien et reste très prenante. De mon point de vue je sentais certaines choses venir à des kilomètres mais un lectorat plus jeune sera surement conquis.

    Le Détour


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique